France 12 Septembre

Published on septembre 12th, 2017 | by Faël Isthar

0

Manif du 12 Septembre : Le Requiem des Fainéants

12 Septembre

Et il y en avait pas mal ! Mais pas assez. Forcément, le contexte du 12 septembre 2017 n’est plus le même que celui du 12 septembre 2016 ! Il y a un an, lors des manifs contre la Loi Travail, nous avions un François Hollande qui allait à l’encontre de ses promesses de campagne. Là où il s’était fait élire en promettant davantage de sécurité aux salariés, il a fait le total inverse ! En sacrifiant de nombreux acquis sociaux sur l’autel de la flexibilité. Macron ? Well, depuis le départ, celui-ci affirme que l’avenir de la France passe par un marché du travail ultra flexible. Avec une quasi-omniscience des chefs d’entreprise eu égard aux contrats de travail les reliant à leurs salariés. C’est, entre autre, sur cette promesse électorale qu’il a été élu. Et il s’apprête désormais à l’appliquer via les ordonnances. Des ordonnances qu’il avait là-aussi annoncé de longue date. Certes, pas mal d’électeurs ont voté Macron pour faire barrage au FN. Mais un vote reste un vote ! Et surtout —> Où sont passés tous ces gens lors des législatives ? Pourquoi n’avons-nous pas eu une photographie de l’Assemblée qui soit davantage ressemblante à celle du 1er tour de la présidentielle ? Allez savoir.

Peut-être que ces personnes ont eu la flemme de voter. Peut-être ont -ellesvoulu laisser à Macron une chance de les convaincre (lol). Peut-être ne sont-elles pas allés au bout de leurs convictions. Quoiqu’il en soit, fort de sa majorité absolue à l’Assemblée, Macron peut faire passer ses ordonnances comme des lettres à la poste ! Qu’importe cette manif du 12 septembre. Qu’importe la grogne des « fainéants » ne souhaitant pas perdre le peu de droits salariaux qu’il leur reste. À mon sens, les Français se sont prononcés. Et notre marché du travail s’apprête à faire un grand pas vers la précarisation de l’emploi. Cette fameuse flexi-sécurité qui, selon la bonne volonté des entreprises, aboutira soit à un modèle allemand/anglais où les bas-salaires sont rois et où le double emploi est la norme. Soit à un modèle scandinave (Norvège, Suède, Danemark) où la flexibilité de l’emploi s’accompagne d’une mobilité sociale vers le haut (salaires décents) et cela grâce à un modèle de protection sociale performant. À priori, on semble plutôt s’orienter vers le modèles de nos amis allemands/anglais xD Vu la volonté de Macron à vouloir résorber le trou de la sécurité sociale. Sans vouloir la réformer drastiquement comme cela commence à être le cas chez nos camarades finlandais. Wait & see.

12 Septembre

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑