Mangas Rokukaka

Published on février 1st, 2019 | by Faël Isthar

0

JoJolion Tome 12 : Partenaires

Rokukaka

Petit à petit, les recherches de Yasuho Hirose sur le Rokukaka progressent. « En 1938… » apprend t-elle. « Les Australiens mirent la main sur le Rokakaka qui, depuis plus de 50.000 ans, fut le trésor de la tribu des Autochtones de La Nouvelle-Guinée ». À chaque saison propice, les hommes s’aventuraient au fin fond de la montagne en vue d’y récolter les fruits de cette plante. De un à trois fruits pour chaque plant. « On rapporte qu’une insulaire souffrant d’infertilité serait tombée enceinte après l’avoir consommé… » poursuit Yasuho. « Mais ses seins n’ont dès lors produit que du sable ». Un vieillard édenté fut à nouveau capable de mâcher des aliments mais ce sont des dents de pierre qui poussèrent à la place de dents normales. Manifestement, une sorte d’échange équivalent est demandé chaque fois que l’on a recours aux capacités curatives du Rokukaka. « Suite à l’occupation japonaise lors de la 2nde guerre mondiale, plus personne n’a mentionné l’existence de cette plante ». Et puis un jour, en 2009…

Rokukaka

Rokukaka

C’est donc autour du Rokukaka que se sont rencontrés Josuke Higashikata (ou plutôt Josefumi Kujo), Yoshikage Kira et Karera Sakunami ! Des partenaires, donc, et non des amis. Ça explique pourquoi Josuke était si distant à l’endroit de Karera lors de leur dernière rencontre. La raison de ce partenariat est assez limpide en ce qui concerne Kira et Kujo —> Faire en sorte que la mère de Kira, Holy Joestar, soit guérie pour de bon. Rappelons qu’elle est actuellement alitée à l’hôpital universitaire de Morio car souffrant d’une mystérieuse maladie. Or, il s’avère que Holy a autrefois demandé à ce que Kira sauve la vie de Josefumi Kujo. Abandonné à la noyade par une mère indigne qui entendait profiter de l’occasion pour se consacrer pleinement à sa carrière dans le mannequinat. En arrêt cardiaque et atteint d’un caillot sanguin lors de son arrivée à l’hôpital, Kujo aurait dû mourir ce jour-là.

Rokukaka

Rokukaka

« Yoshikage… » lui dit-elle. « Fais-le, j’en assume la responsabilité ». Kira activa alors Killer Queen et permit d’éliminer le caillot de sang. En plus de faire revenir à la vie celui qui n’était alors qu’un petit garçon. « Bien sûr que je vais t’aider …» lui dit-il en 2009. « Si c’est dans l’intérêt de Madame Holy, je ferai n’importe quoi ». Ainsi germa l’idée de cultiver un Rokukaka grâce au stand Soft & Wet qui permet, rappelons-le, d’enlever les propriétés d’une dite-cible (même vivante) via l’utilisation de bulles. Visiblement, Soft & Wet est également capable de recoller les dites-bulles à d’autres objets. « Si nous volons une branche du Rokukaka et que je la greffe à la branche d’un autre arbre, nous aurons le fruit ». Je me demande si la « mère » de Josefumi jouera un rôle important par la suite. A t-elle regretté d’avoir tenté de tuer son enfant en n’agissant pas à temps ? Ou, au contraire, l’a t-il maudit pour être revenu à la vie en dépit de toute logique.

Rokukaka

Rokukaka

Rokukaka

Reste à comprendre l’utilité de Karera Sakunami dans ce binôme. À première vue, son stand Love Love Deux, qui permet de faire pousser les cheveux d’une personne à n’importe quel endroit qu’elle touche, n’est pas très utile. En tout cas, il est évident que le fameux « échange équivalent » mentionné par Yasuho a fait en sorte de fusionner les enveloppes de Josefumi Kujo et Yoshikage Kira en une nouvelle personne —> Josuke Higashikata. C’est assez effrayant… Qu’adviendra t-il de Josuke s’il apparait que Josefumi et Yoshikage ont l’opportunité de retrouver leurs corps ? Quoique, pour cela, il faudrait que l’enveloppe physique de Kira ne se soit pas décomposée. Si elle est atteinte du même symptôme que celui des hommes-rochers, il reste un espoir. Allez, la suite ! Dommage que le nouvel ennemi, Yamaki Damo, ne prenne autant de temps à être défait. Son leitmotiv —> Prétendre être le petite amie de Hato Higashikata, la fille ainée, afin de retrouver les personnes qui ont tué ses collègues hommes-rochers. Soit les jumeaux Aphex, l’architecte de la bâtisse des Higashikata, Yotsuyu Yagiyama, et le vigile chargé de refiler le Rokukaka, Aisho Dainenjiyama. Le stand de Damo, Vitamin C, a l’air affreux (faire fondre les personnes entrées en contact avec ses empreintes digitales)…

Rokukaka

7/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑