Gintama Tome 68 : La Guerre Des Zobs

Guerre Des Zobs
Guerre Des Zobs

« Faites-moi un point sur la situation » ordonne le prince de la poudre à canon, Enshō, alors que la destruction du château d’Edo n’a pas pu être mise à bien. « C’est l’armée… de l’ancien Bakufu… monseigneur » répond l’un des lieutenants de l’Armée de Libération avec une communication qui peine à transmettre. « Elle est apparue…sans prévenir… et a occasionné des dégâts considérables dans les rangs de l’avant-garde !!! ». Qui plus est, cette brume noire déployée au-dessus du château empêche l’artillerie ennemie de réduire à néant le monument dans lequel réside la princesse Momochi. « Qu’en est-il des troupes au sol ? » demande Enshō. « Écrasées par l’ennemi… Ils ont pris le contrôle de nos armes et les retournent contre nous… Voilà ce dont sont capables… les samouraïs !!! ». Rapides, précis et avançant sans crainte. De véritables guerriers que rien ne saurait arrêter ! « Je vois… » sourit sinistrement Enshō. « S’ils comptent résister jusqu’à la mort alors nous enfoncerons les clous au plus profond de leur chair ». Que commence la Guerre des Zobs ! « Hein ? ». « Hein ? ».

Et ce 68e volume commence par un très beau focus sur Gengai Hiraga, le plus grand inventeur d’Edo, et ses deux androïdes au coeur d’or, Tama et Kin ! Lesquels parviennent à rendre hors-service toute la flotte spatiale de l’Armée de Libération ! Nous connaissions Tama depuis un bon moment maintenant. Femme de ménage travaillant au snack d’O-Tose et n’hésitant pas à donner de sa personne pour le bien de l’auberge ! Quitte à parfois le réduire en cendres mais tout ceci est secondaire. Quant à Kin, rappelons qu’il est comme Gintoki mais en mieux. Réaliser que ces deux-là sont prêts à sacrifier leur vie pour protéger l’humanité a de quoi toucher. Un choix acquis en toute conscience. Non pas parce que ce sont des machines mais parce qu’ils ont su s’entourer d’ami(e)s sur lesquelles compter.

Gageons que nous les reverrons une fois la guerre finie ! Même si Hideaki Sorachi a montré qu’il pouvait apporter du drama à son oeuvre (ej la mort du shogun Shigeshige Tokugawa ou celle du chef du Mimawarigumi Isaburo Sasaki), je n’ai pas l’impression que ce sera si constant. Et pourtant, nous voilà à l’arc final ! En pleine guerre des zobs ! Qui sait combien de vies seront fauchées par le plus grand d’entre eux ? Oui, je parle bien de p*nis. P*nis ! Huh ? Pourquoi est-ce que je me fais censurer sur mon propre site ?! P*nis ! P*nis !!!

Guerre Des Zobs

Enfin, bref… Cette guerre des zobs est l’occasion parfaite pour introduire un piètre nemesis que nous connaissons depuis le premier chapitre —> Sa majesté, le prince Hata de la planète Ōkokusei ! Passionné d’animaux en tout genre au point de vouloir sauvegarder les bêtes terriennes dans son « Arche de Noé ». L’occasion parfaite pour ce primate benêt qu’est Kotaro Katsura de marchander un meilleur deal ! À savoir attirer l’attention de l’Armée de la Libération avec sa propre flotte afin que le vaisseau du Kaientai puisse s’emparer du QG ! Heureusement que la révélation comme quoi l’amiral Shijaku est le prince ainé disparu de Ōkokusei a accélérer la donne ! Lui et son petit zob, hehe.

Guerre Des Zobs
Guerre Des Zobs

Et que dire de Elisabeth a.k.a. la Légende des Zobs ! Dans une autre vie, notre mascotte préférée (avec Sadaharu bien évidemment) était le Prince Dragonia ! L’immense zob au-dessus de son front et ses compétences inouïes de guerrier en ont fait un mythe parmi les mythes ! Avec Elisabeth à nos cotés, la Guerre des Zobs vient de se trouver un Roi ! Que dis-je, une Reine !!!

Guerre Des Zobs
Guerre Des Zobs

Il ne manquait plus que les interventions de la Drag Queen d’acier, Mademoiselle Saigou, et l’héritière du clan Yagyū, Kyubei, pour parfaire cette dimension de mêlée intense qui ébranle notre zob depuis le début de la guerre. Dans l’ensemble, Hideaki Sorachi se débrouille bien eu égard au découpage. Tout est plutôt clair et lisible avec bon nombre d’arcs narratifs se confrontant et s’enchainant comme il faut.

Hâte de voir comment les plus grandes races guerrières que sont les Dakini, les Shinra et les Yato vont renverser (ou non) la vapeur !  Ceci-dit, je me demande où sont passées les légions d’immortels d’Utsuro ? Un repli stratégique histoire de frapper le Kabuki-Shō une fois que celui-ci aura épuisé ses forces contre l’Armée de la Libération ? Sans doute. La Guerre des Zobs n’a pas fini de nous impressionner !!!

Publié le
Catégorisé comme Mangas Étiqueté

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires