JoJolion Tome 19 : À La Gloire Du Cuir Chevelu

Cuir Chevelu
Cuir Chevelu

Afin de récupérer la branche de Rokakaka, Rai Mamazeku, botaniste exclusif de Norisuke Higashikata, quatrième du nom, est prêt à tout ! « Dussé-je en perdre la vie !!! ». « Plus tu t’approcheras de moi… » l’avertit Poor Tom, homme rocher de son état. « Plus mon stand Ozon Baby te réduira en bouillie ! ». Mais l’arboriculteur n’a que faire du danger et continue d’enserrer son emprise via Doggy Style. « Soft & Wet !!! » lance Josuke après que son nouvel allié lui ai fait part de la propriété toxique des Ifs du Japon présentes dans le jardin des Higashikata. « Ouvre grand la bouche, vieillard ! » intime Mamazeku alors que la pression est en train de lui écraser la moitié du visage.  « Ta peau, ton cuir chevelu, tes organes… Nous allons te détruire de bout en bout !!! ».

Damn ! Ce combat fut intense ! Et quelle violence ! Je ne m’attendais pas à voir Mamazeku être littéralement réduit en bouilli par Ozon Baby ! Heureusement que son stand à base de rubans lui a permis de survivre… Mais tout de même ! Et Josuke est toujours aussi téméraire ! N’avoir pas peur d’avancer vers Poor Tom en misant sur le fait que celui-ci finisse par annuler son stand était osé ! Pour se faire, notre héros a misé sur trois facteurs —> Le poison inoculé via les Ifs du Japon. Le bluff des bulles qui, alors qu’elle n’avaient de cesse de se rapprocher de Poor Tom en explosant couche par couche, étaient en réalité inoffensives. Puis cette mystérieuse ambulance débarquant avec la caserne des pompiers. Au final, grâce à une variation de circonstances et de volonté, Mamazeku a eu raison. Poor Tom, qui porte bien son nom, a perdu sa peau, son cuir chevelu, ses organes et tout le reste.

Cuir Chevelu

J’ignore si c’est le fait que je me sois habitué aux combats déjantés de Jojo’s et au style dantesque, parfois dense, de Hirohiko Araki mais depuis JoJolion, je prends plus de plaisir à suivre le découpage de l’action. L’auteur s’est-il amélioré en la matière ? Ce ne serait pas surprenant en soi vu la longévité de l’oeuvre. À moins que l’anime et la relecture des parties m’ayant le moins convaincu à l’époque (Golden Wind notamment) n’at modifié ma perspective ? Quoiqu’il en soit, ça me réconforte de rejoindre à 100% la JoJo’s Community, ahah. Là où, autrefois, j’avais du mal à comprendre l’engouement autour de cette franchise. Mais revenons à nos Ifs du Japon et cette ode au cuir chevelu ! Je ne m’attendais pas à ce que Jobin sorte vainqueur de la bataille (grâce aux origami de Tsurugi) ! Au grand désespoir de Josuke.

JoJo’s Bizarre Adventure a toujours fait partie de ces mangas où les gentils ne sont à l’abri de rien. Y-compris la mort. Phantom Blood et Steel Ball Adventure ont même vu mourir son héros principal… Pour autant, dans JoJolion, il n’y a pas encore eu de drama du coté des gentils. Les « méchants », en revanche, ne cessent de mourir les uns après les autres. Josuke a en revanche eu à composer avec son lot de défaites. Contre les Gens qui Courent, récemment, et, ici, contre un manque de chance et d’anticipation. Pourquoi ai-je toujours l’impression que Yasuho Hirose ne cesse de lui sauver la mise ? Sans omettre cette tension amoureuse que nous n’avions jamais vu à même le JoJo’s Universe. À part, peut-être, Phantom Blood. Jonathan Joestar et Erica Pendleton… Allez, la suite ! La compagne de Jobin, obsédée par la gloire du cuir chevelu et le culte du corps, semble avoir depuis longtemps pactisé avec le démon (rocher). Yasuho, prends garde à toi !

Cuir Chevelu
Cuir Chevelu

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires