Mangas Nouvelle Promesse

Published on avril 14th, 2021 | by Faël Isthar

0

The Promised Neverland Tome 19 : Une Nouvelle Promesse

« Le temple ? » s’interroge Mujika alors que Sonju la conduit au lieu de culte. « Oui… Bien que relégué aujourd’hui dans un coin de la capitale, il occupait autrefois une place centrale en transmettant l’oracle, en nommant les rois et en les conseillant dans l’exercice du pouvoir ». Un véritable soutien de foi pour le peuple qui, lorsque la promesse a été conclue, a tôt fait d’agacer sa soeur, Legravalima. « Elle et les cinq familles régentes se sont arrangées pour prendre les reines mais cela n’empêche que le Grand Prête et les Quatre Sages restent aimés du peuple ». D’autant plus après avoir autorisé leurs fidèles de déroger à la doctrine en se nourrissant de viande humaine issue des fermes d’élevage. Plutôt que la chasse. « Il est temps de conclure une nouvelle promesse ». Il est temps de réveiller les Anciens de leur biostase.

Nouvelle Promesse
Nouvelle Promesse

Un tome très convenant pour une fin qui, j’imagine, s’avèrera très convenante. Qu’il est loin le temps où The Promised Neverland arborait une noirceur caractéristique ! Désormais, il est aisé de prédire un gros happy ending pour l’intégralité de la famille à Emma. Les enfants de Grace Field seront toutes et tous secouru(e)s. Emilia, comme je m’en étais douté, a fini par se liguer contre Peter Ratri en rejoignant ses enfants. Ratri qui, malgré son acte de torture infâme, s’avère être un nemesis pathétique et à la limite du risible une fois prise en compte la direction voulue par Kaiu Shirai (le scénariste). Mujika et Sonju, grâce à l’aide du Grand-Duc Leuvis (petite surprise en l’occurence) et garant(e)s d’une nouvelle promesse, ont fait comprendre à la population démon que leur sang relevait davantage du miracle que du désastre. Il ne manque plus qu’à déterminer le sort de Phil qui rejoindra probablement ses soeurs et frères à l’occasion du 20e tome.

Quel dommage que tout soit devenu aussi prévisible et niais ! D’autant plus que Kaiu Shirai, spécialiste de l’écriture qu’il est, aurait dû normalement éviter ces écueils assez récurrents dans le shonen nekketsu. À savoir le concept comme quoi l’Amour et l’Amitié parviennent à triompher de toutes sortes d’adversités et cela sans la moindre tragédie humaine. Ce schéma, façon Fairy Tail, peut convenir à certain(e)s mais je dois admettre que dans mon cas, il me faut ma dose de « réalisme tragique ». Si le danger s’avère constant et que les gentils s’en sortent à chaque fois, cela me conforte dans l’idée qu’il s’agit d’une oeuvre fictive dans laquelle il ne se passera jamais rien de grave pour les gentil(le)s.

La lecture devient, se faisant, linéaire et sans surprise. Créant un manque d’immersion pour celles et ceux qui souhaitent être pris aux tripes quant à la réalité cruelle d’un monde dépeint comme particulièrement monstrueux (l’être humain devient le bétail ; les monstres s’accaparent le trône de la chaine alimentaire). Je ne m’attends pas à grand chose pour l’ultime volume mais au moins aurais-je été transporté par les aventures d’Emma durant un certain temps. C’est à partir des retrouvailles avec Norman que tout est devenu de plus en plus lissé. Alors que l’on aurait pu, au contraire, avoir des scénarii tragiques si les menaces de rupture s’étaient concrétisées. Il se peut, ceci-dit, que la nouvelle promesse faite par Emma nous prenne à dépourvu. A t-elle décidé de se sacrifier pour le bien commun ? Auquel cas, Kaiu Shirai osera t-il faire disparaitre son héroïne ? Réponse très bientôt.

Nouvelle Promesse
Nouvelle Promesse

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑