Mangas Nous Trois Ou Rien

Published on janvier 7th, 2020 | by Faël Isthar

0

The Promised Neverland Tome 04 : Nous Trois Ou Rien

Nous Trois Ou Rien

« Sur ce… » annonce Isabella après avoir annoncé à Norman qu’il partirait demain. « Rentrons à la maison ». […] « Rien n’est perdu !!! » fulmine Ray. « On va s’évader coûte que coûte ! Le problème immédiat à résoudre, c’est Norman ! ». Krone éliminée, Emma blessée et l’une des pièces majeures de l’échiquier neutralisée, Isabella ne pouvait pas rêver d’une meilleure situation. « J’espère que tu n’as pas abandonné, Norman… » s’obstine Ray. « C’est nous trois ou rien !!! ». […] « Ne t’inquiète pas… » tente de rassurer Norman alors que Emma se retrouve clouée à un lit d’hôpital. « Elle a juste confisqué notre corde. Il nous suffit d’attendre ta guérison et le plan conservera ses chances de réussite ». Mais Emma est pétrifiée. « Je pars chercher un verre d’eau ». Et alors qu’il longe les couloirs, Norman réalise à quel point il veut vivre. Malheureusement, une telle chose est impossible. « Si tu pensais nous saper le moral, Maman, c’est raté… ». Plus que 24 heures avant le départ.

Nous n’en sommes qu’au quatrième tome et déjà, un drama majeur frappe sans que nous nous y attendions. Pour dire, lors de l’anime, j’étais plutôt convaincu que Don y passerait. Du fait de sa nature impulsive et de la disparition de Conny qui lui était très chère. Finalement, c’est l’un des trois personnages principaux qui quitte abruptement le paysage. Frappé par la mécanique implacable d’une Isabella se débrouillant toujours pour avoir un coup d’avance sur le triptyque. « Nous trois ou rien ». Voilà ce que s’étaient promis Ray, Emma et Norman. Au fur et à mesure de notre avancée sur ce volume, nous réalisons qu’aucun d’entre eux n’avait vraiment l’intention de respecter pareille promesse.

Nous Trois Ou Rien

Le pragmatique et cynique Ray projetait tout du long de se faire brûler avec la bâtisse du Grace Field House. Ainsi seulement l’attention d’Isabella aurait-elle été détournée. Cela aurait permis à Emma et Norman de s’évader en sûreté. Quant à l’idéaliste Emma, celle-ci a, dès le départ, projeté l’ambition de s’échapper avec les autres enfants. Soit 37 en tout. Qu’importe la non-faisabilité du projet, Emma dispose d’une volonté et d’une aura telle qu’elle y aura cru jusqu’au bout. Enfin, Norman, après avoir saisi les différentes problématiques et volontés de ses deux ami(e)s, a préféré se sacrifier tout en préparant l’évasion la plus soigneuse et parfaite qui soit. « Nous trois ou rien ». La vie n’est malheureusement pas aussi généreuse.

Nous Trois Ou Rien

Nous Trois Ou Rien

Pour autant, malgré la tristesse et le traumatisme d’avoir à nouveau perdu un membre de leur famille, il n’a jamais été question d’abandonner. Faire croire à Isabella que la flamme est éteinte pour de bon, en revanche ? Oui ! Et ça a marché ! On ne saura trop remercier feu Soeur Krone qui, en dépit de ses défauts, a fini par confier les clés de la liberté aux enfants avant de mourir. Via un double de la clé passe-partout et un mystérieux stylo provenant de l’extérieur. Puis que dire de cette fin ! Pourquoi Phil est-il resté en retrait ? Pourquoi manque t-il des enfants alors que Emma, Ray, Gilda, Don et xx d’entre eux se préparent à enjamber le mur de l’inhumanité ? L’écriture de Kaiu Shirai, le scénariste, n’a de cesse de surprendre et nous mettre en tension. « Nous trois ou rien ». Parfois, la matière des rêves se construit sur l’incinération des vies. D’où la nécessité de ne pas les laisser brûler en vain.

8,5/10

*Coup au Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑