The Handmaid’s Tale S04E04 : Mon Ancienne Vie

Ancienne Vie

Désormais, il ne reste plus que June et Janine. Mais l’heure n’est pas aux larmes. « Écoute-moi ! » intime June. « Nous allons suivre les rails du train vers l’ouest et nous allons en sortir ! D’accord ? ». « Mmh-hm ». « On va s’en sortir ! ». Il le faut. […] Cachées dans une citerne remplie de lait, Janine et June ont froid. Très froid. « Il doit y avoir un levier d’évacuation ! » réalise June. Et effectivement, il y en a un. Une angoisse en moins. Il ne reste plus qu’à atteindre la ville de Chicago. L’un des derniers bastions des États-Unis où Gilead ne parvient pas à asseoir son emprise. Autrement-dit, si les deux guerrières parviennent à destination, des pontes importantes de Mayday pourraient leur apporter une assistance des plus précieuses. « Parfois… » se hasarde à penser Janine. « Je me surprends à vouloir revenir à cette ancienne vie que j’abhorrais tant ».

Je crois que c’est la première fois que nous avons affaire à un flashback sur la vie de Janine. Cette scène où elle tombe sur une pro-life alors qu’elle était censée planifier un avortement… J’imagine que ce n’est pas si rare que ça aux États-Unis ? En particulier dans les états conservateurs où la religion continue d’exercer une influence considérable. Y-compris dans les sphères politiques. Une idéologie ne pose pas de problème particulier pour peu qu’elle ne s’impose pas à autrui. Malheureusement, au vu de la nature humaine, nous en sommes loin. Et il y aura toujours davantage de désillusions que de miracles. En témoigne cette « résistance » sur laquelle tombent June et Janine qui s’avère être plutôt une poche de survie. Si elles souhaitaient rester, June aurait dû accepter d’être violée par l’un des leaders. « Je ne te force à rien, vous pouvez partir si vous le souhaitez ».

Seul rayon de soleil de cet épisode —> Les retrouvailles de Rita avec son ancienne vie. Déguster des sushis sous un soleil printanier. Ce « simple » plaisir a dû faire office de libération à moult égards. De même, dans une bien moindre mesure, que le fait de se départir des vêtements écarlates pour une tenue bien plus normale. « Ce n’était pas si terrible ! » assure une Janine résistante au possible. « Allez, mange ».

Ancienne Vie
Ancienne Vie

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires