The Batman : À Même Les Ombres

The Batman

Un père qui prend du bon temps avec son fils et sa femme. Quoi de plus ordinaire et chaleureux ? « Pour peu que l’on n’écaille pas la fine couche de vernis écarlate ».[…] Un meurtre particulièrement violent. Et la victime n’est rien d’autre que le maire sortant de Gotham City. « En pleine élection » souffle le lieutenant James Gordon. « Ces rébus qui invoquent les mensonges et la corruption… » remarque The Batman. « Pourquoi me sont-ils adressés ? ». « Je n’en ai aucune idée et c’est pour ça que j’ai pris le risque de vous faire venir ici ». À même les policiers le regardant d’un air méfiant. « Pourquoi s’en prendre de manière si obsessive et sadique à une figure appréciée de Gotham ? » s’interroge l’homme chauve-souris. « Que cachait-il derrière le vernis ». « Tu insinues que le maire mériterait ce qui lui arrive ? » peine à y croire Gordon. « C’est une thèse plausible » affirme le vengeur. Que s’ouvre l’enquête du Chat et de la Chauve-Souris.

The Batman

The Batman ne plaira sans doute pas à tout le monde. Notamment du fait de ses longueurs qui, vers le troisième quart, tendent à s’appesantir. Il faut dire que la direction de ce film s’inspire énormément des premiers comics et de leur empreinte polar. Or, sachant que le nemesis est L’Homme-Mystère (a.k.a. The Riddler), il va sans dire que le concept d’enquête visant à remonter les fils d’une litanie d’indices aussi tordues que sadiques est au centre de la trame. D’ailleurs, en parlant du Riddler, nous voilà face à la première incarnation censée du personnage. Hantée par ses phobies. Maniaque. Dément ! Plus le mystère se décante autour de son cerveau criminel, plus on se surprend à être mal à l’aise face à ce fou si humain. Prompt à dévoiler les travers d’une société profondément injuste.

Et quel parallèle avec Bruce Wayne ! Si on devait justifier la noirceur de cette itération, celle-ci reposerait dans les aspérités communes entre la souris ailée et le sphinx tourmenté. Quant aux failles de Selena Kyle, admirablement interprétée par Zoë Kravitz, celles-ci nous apparaissent reconnaissables. De même que ses aspirations et son interprétation de la vengeance. Quelle alchimie entre elle et Bruce ! Deux âmes tourmentées se côtoyant le temps d’une errance ou deux.

Outre son écriture sinistre, The Batman brille par une photographie incroyable (merci Greg Fraser). Certains plans sont grandioses et offrent un rendu orange & noir du plus bel aloi. Une impression de marbre travaillé qui vole en éclat dès que l’action s’invite dans la danse. Via des chorégraphies aussi soignées que violentes. On ressent bien l’inspiration des jeux Arkham ! Bal sauvage où les héros donnent des coups et en reçoivent.

Je regrette, ceci-dit, le choix de la Warner d’avoir appliqué une certaine censure en vue de permettre une sortie tout public. On ressent la violence des coups mais l’impact graphique est souvent aux abonnés absents. Matt Reeves aurait dû avoir carte blanche ! J’aurais également aimé que la psyché de Bruce Wayne soit plus approfondie. Ce qui n’empêche pas Robert Pattinson de livrer, à mon sens, la meilleure prestation en tant que Batman. Forcément —> C’est le premier film qui fait un effort de développement eu égard à Bruce et son « trauma d’enfant riche ».

The Batman

Même constat pour le futur commissaire Gordon qui participe concrètement aux avancées du Bat. Quel casting, au demeurant ! Outre Zoë et Robert, impossible d’omettre les prestations substantielles de Paul Dano (Riddler) et Colin Farrell (méconnaissable Pingouin). Peut-être trop théâtrales par moment, aha.

Nous conclurons sur la bande originale qui, grâce à la performance inouïe de Michael Giacchino, pare The Batman d’un voile dramatique imparable. Rarement une composition musicale ne se sera aussi bien mariée à sa cinématographie ! Mon opus favori aux cotés du Dark Knight de Nolan et Le Défi de Burton. Exaltant et intriguant.

The Batman
Publié le
Catégorisé comme Ciné

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Inosuke971
2 mois il y a

Je suis aller le voir hier et j’ai vraiment kiffer ce film notamment pour son ambiance et ce coté sombre qu’il y avait, étant un fan de Batman je suis vraiment satisfait, la distribution m’a également convaincu, le seul truc que je pourrais reprocher à ce film c’est qu’il tire en longueur par moment sinon tout est bon.