Sonic II : Le Hérisson, Le Renard & Le Porc-Épic

Hérisson

« Un petit étirement… » se prépare Sonic alors qu’il vient de repérer un fourgon volé.  « Un petit snack etttt c’est parti ! ». Il est temps de montrer à Seattle que leur nouveau héros est arrivé ! « Blue Justice va vous sauver !!! ». […] « Tu es le pire héros de tous les temps ! » invective le chauffeur anciennement pris en otage. « Mais de rien, cher citoyen ! » répond le hérisson bleu avant de décamper. « À ce moment… » se remémore t-il. « Je n’avais pas encore pris conscience qu’un vrai héros oeuvre au service des autres plutôt que pour sa propre gloire ». […] Planète Champignon : « Je n’y crois pas… » peine à en revenir le Dr. Robotnik. « Une version boostée de ce maudit Sonic et la découverte d’une source d’énergie ultime ?! ». « Toi… » lui intime le porc-épic rouge. « Dis-moi où il se trouve ».

J’avais aimé le premier film, j’ai adoré le second ! Du début à la fin, Jeff Fowler et ses équipes s’emploient à parsemer la suite des aventures du hérisson de moult références aux jeux vidéo. La Master Emerald, les Anneaux de téléportation, les robots-guêpes de Robotnik, les Chaos Emeralds les transformations… Mais aussi (et surtout) l’arrivée de Tails et Knuckles ! Le renard est toujours aussi craintif mais quel génie scientifique ! Et on revoit son avion iconique !!! J’ai beaucoup aimé l’alchimie qui se crée entre lui et Sonic qu’il. Certaines scènes sont adorables et ne manqueront pas de réchauffer les coeurs des nostalgiques de la Mega Drive.

Hérisson

Quant à Knuckles, le Guerrier Échidné, son background a été davantage étoffé. Avec un accent mis sur la soif de vengeance et de reconnaissance qui le consume depuis les incessantes guerres livrées entre son peuple et la tribu de Longclaw (la sensei et mère de coeur de Sonic). Très bon point narratif ! D’autant plus que le personnage est superbement mis en avant avec une force explosive et la voix imposante d’Idris Elba. Le développement du porc-épic tout au long du film vaut son pesant de rings !

Hérisson

Et comment ne pas mentionner l’infernal Dr. Robotnik ? Incarné toujours aussi magistralement par Jim Carrey et sa gestuelle ô combien expressive. Sans nul doute la pépite humaine du film, ahah. Le reste du casting s’emploie quant à lui à cocher les cases d’un divertissement familial basique. Ça fait sourire et ça fera sans doute rire les enfants. Heureusement, la majeure partie du temps est consacré à la Sonic Family. Et ça, c’est fantastique !

Ajoutez à cela une action tonitruante et fluide, une mise en scène ingénieuse, un humour qui touche et des moments épiques au possible (avec une scène post-crédit incroyable), vous obtenez la meilleure adaptation live du hérisson pour l’heure. Et l’une des meilleures adaptations d’un jeu vidéo au cinéma tout court !

Hérisson
Publié le
Catégorisé comme Ciné Étiqueté Sonic

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires