Shingeki no Kyojin S04E26 : L’Ennemi De Mon Ennemi

« J’ai sous-estimé Floch… » admet Hange alors qu’elle et le commandant Theo Magath font un état des lieux du port. « Mais au moins n’ont-ils pas détruit le bateau volant ». « Pourquoi ne l’ont-ils pas fait, d’ailleurs ? » s’interroge Magath. « Peut-être ne sont-ils pas allés au bout de leur raisonnement… » répond Hange. « Après tout, qui oserait tenter d’arrêter Eren à l’heure qu’il est ? ». Qui plus est, la technologie présente dans cette machine est précieuse. « D’autant plus si la totalité du monde extérieur se voit réduit à néant » ajoute la Major de la Brigade D’Exploration. Si les Azumabito sont encore en vie, c’est parce que les Jaegeristes entendent exploiter leur savoir-faire. « Il n’empêche… » poursuit Zoë-san. « À la seconde où nous seront repérés, l’ordre de détruire le bateau volant sera donné ». Sur ce, que l’opération commence. « L’ennemi de mon ennemi est mon ami… » réalise un Magath perdu dans ses pensées. « Voilà pourquoi je vais donner tout ce que j’ai ».

Comme souvent dans l’histoire de l’humanité, celle-ci doit traverser des tragédies sans nom en vue de comprendre l’essentiel. Et le perdre de vue peu de temps après. Un cycle de violence et de haine sans fin que Theo Magath semble comprendre maintenant qu’il est trop tard. Conter l’Histoire est important. En retirer les leçons afin de ne plus reproduire les crimes passés l’est encore plus. Même aujourd’hui, en 2022, personne ne l’a compris. La vanité et cruauté d’une poignée de vieillards engendre les massacres des nouvelles générations. Paumées et malléables.

Mon Ennemi

Les mots de Kiyomi Azumabito m’ont particulièrement frappé. « Même avec votre génocide, vous ne ferez que réduire drastiquement la lorgnette de votre monde. Mais le peuple, votre peuple, continuera de s’entretuer car incapable de se comprendre ». La scène finale, avec un Connie se résignant à tuer ses anciens camarades, est à cet égard particulièrement parlante. Du sang à jamais sur leurs mains. Comme ce fut le cas de Bertolt, Annie et Reiner. « L’Ennemi de mon Ennemi est mon Ami… Les Amis de nos Ennemis sont nos ennemis ».

Mon Ennemi

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires