Shaman King S02E22 : Le Poème Funbari

Poème Funbari

Et c’est ainsi, en l’espace d’une seconde, que Faust VIII fut grièvement blessé par Radim. « N’ayez crainte… » réagit-il en écho à la fureur de ses comparses. « Je ne ressens pas la douleur et je suis capable de guérir ». Le problème est que son furyoku est désormais épuisé. « Vu que je ne pourrai plus ressusciter qui que ce soit… » demande t-il à Yoh. « Puis-je me défouler ? ». « Yup ! » répond Yoh. « Mais reste près de nous ! ». […] « Les Funbari Onsen ! » commence à chantonner Faust VIII alors que Radim lui à nouveau transpercé le torse. « Quel sublime endroit ! ». « L’air de la Chanson Pache » réalise l’Apache. « Oui… » confirme le docteur en refermant sa plaie. « J’ai trouvé un moyen de la contrer grâce à ce Poème Funbari ! ». « C’est une belle chanson… » admet Radim. « Mais, hélas, je me retrouve désormais contraint de tuer ton âme ». « Et moi, la tienne ! » réplique Faust. Ainsi se poursuivit le Dernier Chant du Doc. En honneur à la seule et unique femme qu’il aura aimé de toute son âme.

Poème Funbari

« Il est facile d’aimer mais difficile de se laisser aimer ». Sacré Yoh ! Même après la mort de Faust, le voilà à embrasser son assaillant. Avant de le tuer à son tour. Il faut dire que c’est la dernière ligne droite et nos amis n’ont plus d’autre choix que d’avancer. Mais est-ce que leurs efforts seront suffisants ? En admettant qu’ils mettent la main sur les Cinq Esprits Élémentaires, comment surpasser Hao ? Même dans son état le plus précaire, Redseb et Seyram n’ont rien pu faire ! Je suis d’ailleurs surpris de voir à quel point ces morts s’enchainent. L’âme de Seyram a t-elle vraiment été dévorée par Hao ? Et que dire de la découverte comme quoi le golem n’est nul autre que l’esprit de leur mère…

Entre ça et la pause contrainte de nos amis, je suis de plus en plus convaincu que Hao deviendra Shaman King. Mais est-ce que cela signera pour autant la fin du monde ? Hm… En attendant d’y voir plus clair, j’ai adoré la brève séquence où l’on voit Sati et les Gandhara affronter les différents esprits. Avec ce plan sublime de Sati confronté au Roi des Enfers, Enma. Et cette fresque des survivants contée par une Anna des plus déterminée ! Cette douce confession de Yoh à Amidamaru ! Ce fut bien bel épisode. Et un superbe hommage au Poème Funbari. « Au final, Hao n’est qu’une princesse en détresse capturée par le Démon de l’Obsession ».

Poème Funbari

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires