Plan Coeur S02 : Plan Cocu

Il aura fallu quatre mois pour que Elsa se décide à « revenir » sur Paris. La faute à ses deux ex-BFF, Charlotte et Émilie, qui lui ont odieusement menti en lui refourguant un p*te du nom de Julio. Ou Jules de son vrai prénom ! D’un mensonge à une révélation. D’une révélation au début d’une fougueuse histoire d’amour. Enfin ! Au moins Elsa est-elle parvenue à décrocher ce job dans une pépinière histoire de « justifier » son retour dans les landes parisiennes. En revanche, hors de question de révéler tout de suite à ses amies qu’elle est en couple avec Jules. « Laisse-moi le temps ! » lui assure t-elle. Et c’est ainsi que le Plan Coeur idéal d’Elsa finit par prendre des allures de Plan Cocu. « Et si… Jules me trompait ? Et si je n’étais pas assez ? Et si l’une de ses 571 conquêtes revenait l’aguicher ? Et s’il n’était pas le bon ?! ». Et bien, et bien ! On n’est pas sorti de l’auberge.

Plan Cocu

J’aurais mis un moment à retourner voir Plan Coeur ! La faute (en partie) à des retours tièdes sur cette S02. Comme quoi elle serait en décalage avec la fraicheur revigorante de la S01. Et bien, ma foi, j’ai trouvé que cette deuxième itération était similaire à sa grande soeur ! Un humour qui fait rire et sourire tout en brossant, parfois maladroitement, des sujets sociétaux importants. La pression sociale du mariage, par exemple. Ou celle de s’afficher à coté de partenaires vu(e)s comme « méritants ». L’argent. La réputation. Mais aussi la confiance que l’on inspire par rapport à soi, l’être aimé et les autres. Surtout les autres.

Ce Plan Cocu qui ne cesse de gamberger dans la tête d’Elsa m’a fait prendre en grippe son personnage, ahaha. Du moins pour une bonne partie de la saison ! Et c’est justement ce qui rend Plan Coeur si réussi ! Malgré son lot de facilités scénaristiques et de petits clichés (on reste loin d’Emily in Paris ceci-dit), on s’y attache à l’imperfection de ces trois copines ! Et les bonnets d’ânes qui les accompagnent ! Enfin, tous sauf Maxime ! Ce type reste imbuvable du début à la fin. L’incarnation même du macho égoïste qui ne se remet pas en question et préfère tout saboter plutôt que tenter de se réparer et aller de l’avant.

Plan Cocu

Mis à part ce sale type (lol), le reste de la bande finit, bon gré, mal gré, à se concentrer sur ce qui importe. L’Amitié et l’Amour. Qu’importe que ces derniers aient été fort entamés. Pour peu que l’on soit prêts à recommencer d’une manière ou d’une autre, c’est ce qui importe. Que l’on soit ensemble. J’ai particulièrement apprécié la manière dont est abordé le prisme du mariage et sa plus-value dans une union laïque. De même que l’Amour qui s’essore inéluctablement au gré d’une relation. Et les façons de le renouveler ou, au contraire, d’y mettre un terme sans faire en sorte de tout briser. Plutôt Plan Sain que Plan Cocu, non ?

Plan Cocu

Dommage que Julien n’ait que peu d’importance ici ! Il y aurait eu matière à développer davantage la rupture entre lui et Charlotte. Niveau musique, je dois dire que la bande originale est toujours aussi savamment sélectionnée. Et j’adore les compos de Jules, ahah. Puis quel couple avec Elsa ! La seule envie qui domine tout au long de cette saison est de les voir se remettre ensemble ! À défaut d’assister à ce genre de retrouvailles dans la vraie vie, laissez-nous les savourer dans l’imaginaire commun. Comment ça, je suis cynique ?

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires