Séries Claquement De Doigt

Published on avril 4th, 2020 | by Faël Isthar

0

Narcos S05E06 : D’Un Claquement De Doigt

« Général Zaragosa ! » crie un petit garçon. « Les Français battent en retraite ! ». « Envoyez la cavalerie ! » ordonne son compagnon. Nous voici à Mexico City en 1951. Deux enfants jouent à la guerre. Loin de se douter de son horreur et alors que la dernière en date vient de se terminer il y a seulement six ans. « Amène les prisonniers ! » crie le grand frère. « Toi ! » indique l’intéressé à la domestique. « En avant ! Vite ! ». Amusée (et bien obligée), celle-ci s’exécute les mains en l’air. « Sur les genoux ! Ennemi du pays ! ». « Vive la France ! » entonne t-elle joyeusement avant que la balle ne parte. Une vraie balle. Le fusil en question n’étant pas un jouet mais une arme à feu. « Ils seront fâchés ? » s’inquiète le petit meurtrier alors que le sang de la jeune femme s’écoule sur le « tapis favori de Maman ». « S’ils posent des questions, je répondrai ! » lui indique le grand frère. Et c’est ainsi qu’une vie innocente s’éteignit brutalement de la surface de la Terre. D’un claquement de doigt.

Claquement De Doigt

Comme d’habitude, Narcos parvient à structurer sa narration sans en éluder les principales ficelles. Qu’elles soient économiques ou politiques, avec la future nomination au rang de président du « grand frère ». Celui-là même qui, en 1951, tenta de couvrir le meurtre de la domestique par son frangin. Au final, ce fut un certain Don Juan Nepomuceno Guerra qui leur vint en aide et les prit sous son aile. Autrement-dit, l’ennemi de Miguel qui a tenté de le faire tuer à la fin de l’épisode précédent est intouchable. Petit à petit, le cartel de Guadalajara s’effrite. Félix n’a plus l’influence qu’il avait jadis. La nouvelle vague politique n’a pas besoin de son argent (merci la privatisation tous azimut) et avoir menacé le père de coeur des petits meurtriers n’était pas avisé. Ajoutez à cela l’alliance Walt X Calderoni qui marche du tonnerre (de même pour la collaboration Bautista X Enedina) et l’assassinat d’un ponte du plaza de Sinaloa par les frères Arellano de Tijuana, vous obtenez la fin imminente du tueur de Kiki. « Un claquement de doigt et tout s’effondre ».

7/10

*Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑