Anime Mains Libérées

Published on septembre 11th, 2021 | by Faël Isthar

3

My Villain Academia 04 : Les Mains Libérées

« Tant que nous n’aurons pas crée un double parfait d’Himiko, nous ne partirons pas d’ici !!! » vocifère Jin alors qu’il tente de reproduire une réplique de son amie. Le problème est que celle-ci étant en pleine croissance, les mensurations d’hier ne sont plus les mensurations d’aujourd’hui. Or, pour réaliser une transfusion de sang et lui sauver la vie, Toga a besoin de mesures parfaites. « On recommence ! Je promets de te garder en vie, Himiko !!! ». […] « Il faut que je retienne ce type aussi longtemps que possible ! » se promet Shuichi Igushi a.k.a. Spinner alors qu’il se rue vers l’un des lieutenants de l’Armée de la Libération, Koku Hanabata. Leader du parti politique Heart Seeker dont l’alter lui permet de booster la force, le moral et le mental de ses disciples pour peu que ceux-ci soient dévoués à une seule et même cause. Ce qui est ici le cas. « Ton meta est bien trop faible pour que tu puisses tu permettre d’être aussi impertinent, Shuichi Igushi… » lui fait-il savoir. « Péris de nos mains libérées !!! ».

Le personnage de Spinner est intéressant dans la mesure où il fait partie des membres les plus « humains » de la Ligue des Vilains aux cotés de Jin. Mais ce qui le différencie de son comparse est qu’il ne dispose pas d’un alter prompt à bouleverser une dite-situation. Et même avant que Himiko ne monte en puissance, Spinner n’avait pas son agilité. Sans conteste, nous avons affaire au membre le plus faible de la ligue. Et il le sait parfaitement. C’est paradoxalement ce qui fait sa force. Sa détermination à se surpasser malgré tout en vue de soutenir au maximum ceux qu’il considère comme ses camarades. En un sens, les mains libérées de Tomura l’ont été en partie grâce à lui. Ce n’est pas pour rien que Kohei Horikoshi a fait de Shuichi le narrateur de cette Vilain Academia.

En parlant de Tomura, comment ne pas entrer en affect avec son enfance ? S’il n’avait pas été autant maltraité par un père obnubilé par sa haine des héros, s’il n’avait pas été recueilli par un All For One faisant en sorte que ses traumas restent à jamais auprès de lui, Shigaraki aurait pu être quelqu’un de différent. Shigaraki aurait pu être un « héros ».

Mains Libérées

« Grand-père, grand-mère, grande soeur, maman… Elles étaient toutes gentilles avec moi… Mais elles étaient lâches… Les adultes, en particulier ». Ce qui est tragique, ici, est que Kotaro, le père violent de Tomura, a développé cette animosité à l’encontre des héros parce que Nana Shimura, sa mère (et la grand-mère de Shigaraki), l’a abandonné. Parce qu’elle estimait que c’était la meilleure solution afin que All For One ne touche pas à sa famille.

Au bout du compte, ce fut la pire décision qu’elle n’ait jamais prise. La scène où le jeune Tomura, cinq ans seulement, en vient à tuer toute sa famille est l’un des passages les plus sombres de MHA. Et peut-être le point de bascule qui ouvrira une ère bien plus dramatique que celle que nous avions connu jusqu’alors. « Lorsque ce fut le tour de mon père, ma volonté de tuer était plus distincte que jamais… » se souvient enfin Tomura. « Un shot d’adrénaline et d’endorphine m’a parcouru le corps et, pour la toute première fois, j’ai souri ». Ce jour-là, les Mains Libérées des disparu(e)s ont engendré le plus redoutable des monstres. « Quand je les ai tous tuées, ma peau ne me démangeait plus ».

Mains Libérées

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
inosuke971
6 jours il y a

L’épisode était vraiment incroyable, je commence vraiment a aimé Shigaraki

inosuke971
6 jours il y a
Reply to  Faël Isthar

Oui ça commence à devenir masterclass cette arc, hâte de voir le prochain épisode, je comprend un peu mieux pourquoi tout le monde aime Shigaraki

Back to Top ↑