Séries Stokes Dillard

Published on juillet 19th, 2018 | by Faël Isthar

0

Luke Cage S02E13 : La Tour de Harlem

Stokes Dillard

« Mme Le Juge » entame le procureur Tower représentant la Ville de New York. « Nous accusons la prévenue, Mariah Stokes Dillard, de meurtre aggravé. 12 homicides dont celui de son cousin, Cornel Cottonmouth Stokes ». Enfin le procès de Mariah Stokes Dillard a t-il lieu ! Et il est temps qu’elle paye pour ses crimes. « Ses mains sont recouvertes de sang ! » continue Tower. « Outre son rôle dans le Massacre du Punch au Rhum, Mlle Dillard est accusée par la COB (Commission des Opérations de Bourses) d’irrégularités lors de son implication dans la fusion de Atreus Plastics ». Pour Misty, il n’y a plus le moindre doute —> C’en est fini de Mariah Stokes ! Mais Luke est plus prudent. « Liberté sous caution rejetée » déclare la juge en attendant que le procès parvienne à son terme. « Le passeport de Mme Stokes Dillard est révoqué. Elle restera incarcérée à Rikers jusqu’au procès ». « Ne faites pas cette erreur » plaide Mariah. « Sans moi, sans une Stokes pour gérer Harlem, notre cité sombrera à flots et à sang ».

Stokes Dillard

Bravo, Netflix ! Bravo pour cette S02 maitrisée de bout en bout et qui, contrairement à la grande soeur, est parvenue à rester constante jusqu’à la fin. Les raisons pour ce succès sont multiples. Une histoire qui sait où elle va. Une réalisation toujours aussi léchée. Une gestion des chorégraphies plus pro. Une emphase sur la musique Soul/Hip-Hop/Reggage impeccable. Et un Bushmaster charismatique ! Brillamment interprété par Mustafa Shakir. Révéler ce nemesis dans sa violence barbare pour ensuite expliquer les raisons d’une telle soif de vengeance —> Brillant ! D’autant plus qu’il survit à cette S02 et finit avec un Capital Sympathie convenable (pour un méchant). Pour autant —> Je n’oublie pas la mort de Piranha qui ne méritait pas ça. Malgré son implication avec Mariah Stokes Dillard. D’ailleurs, parlons-en ! J’ai cru pendant un moment qu’elle survivrait. Cette scène où elle égorge l’une des prisonnières en vue de montrer qui est la chef… Son personnage s’est complètement révélé durant ces 13 épisodes ! Et je ne peux que m’incliner devant la prestation de Alfre Woodard.

Stokes Dillard

Je n’avais pas été convaincu lors de la S01 (qu’il s’agisse de son perso ou celui de Diamondback) mais, cette fois-ci, Netflix a su donner à Stokes Dillard la bonne direction. Une véritable aura de Reine Démoniaque ! Au tour de la fille de prendre la relève. Quand bien même j’ai du mal à cerner ses motivations. Tilda veut-elle vraiment régner sur le Harlem’s Paradise à son tour ? Faire partie du milieu de la pègre ? Ce n’est pas ce que m’inspirait son personnage… Quoiqu’il en soit, le Harlem’s Paradise ne lui appartient pas ! Conformément au testament de Mariah, Luke est le nouveau Roi ! Un rebondissement osé puisqu’en acceptant de devenir le propriétaire de ce lieu névralgique, Luke pose un pied dans une zone trouble. Très trouble. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il refuse de voir Claire. Car elle est la seule personne capable de lui faire changer d’avis. Accepter les règles de la rue est-il la seule façon de faire régner le calme sur Harlem ? Pour Luke, cela ne fait plus aucun doute. Son évolution vers le « Dark Side » a été progressive mais continue. Ce n’est pas un changement qui intervient d’un coup et c’est pour cela que j’apprécie ce cliff. Vivement la S03 ! Imaginez un Bushmaster en Anti-Héros et un Luke Cage en Anti-Vilain ! Et toutes mes pensées à Reg E. Cathey qui incarnait le père de Luke, James Lucas. Il nous aura quitté le 9 février 2018 des suites d’un cancer du poumon. À 59 ans seulement. Sa prestation aura été remarquable. De même pour son personnage.

Stokes Dillard

8/10

*Coup de Coeur*

Stokes Dillard

S02 : 7,5/10

*Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑