La Chronique Des Bridgerton S02 : Devoirs & Obsession

Devoirs

Qu’il est bon d’être de retour à la maison ! D’autant plus après avoir quitté le bercail familial au profit du domaine de son époux. « Qu’est-ce qui a changé depuis mon absence ? » s’interroge Daphne Basset. « Surtout, Eloise est-elle prête à se trouver un époux ? ». La réponse aurait pourtant dû être évidente. […] « Si vous dites ne serait-ce qu’un seul mot… » avertit Eloise alors que ses chers frères et soeurs se retiennent de rire à la vision de sa robe de saison. « Bref ! Finissons-en ! ». Maudits soit les devoirs de la noblesse. […] « Du nouveau et de l’inattendu… » prévient la Reine Charlotte. « Voilà ce qu’il nous faut pour cette nouvelle saison ! ». « Dans ce cas… » lui recommande son amie de toujours, Lady Danbury, « À vous de sélectionner le plus étincelant des diamants ! ». Et faire revenir sa meilleure ennemie. « Lady Whistledown ».

J’avais aimé la première saison, divertissante et rythmée, mais pas au point d’en écrire un article. Ce ne sera pas le cas de cette S02 ! Bien plus attachante à mon goût. Et quel spectre des idées ! On voit que l’écriture est plus rodée et inspirée avec de nombreuses invitations à l’introspection et l’émancipation des sentiments. Qu’importe les devoirs figés que nous impose la société. À fortiori lorsqu’on est une femme.

Cette volonté de se réapproprier les carcans m’est apparue ici plus vigoureuse. En grande partie grâce à la multitude de protagonistes qui s’échinent, inconsciemment ou non, à réécrire leur destinée. À cet égard, je ne vous cacherai pas avoir grincé des dents face à l’obstination du couple star, Kate Sharma et Anthony Bridgerton, à renier encore et encore leur attirance envers l’autre. Tout cela au nom de Devoirs familiaux ancrés à un point tel qu’ils y sacrifieraient leur propre bonheur.

Devoirs

Sauver les apparences et assurer un avenir pérenne à l’ensemble de la famille. En soi, ce sont des choix qui paraissent compréhensibles. D’autant plus dans les années 1810 et avec un traumatisme commun qu’est la perte brutale d’un parent. Mais le fait qu’en parallèle de ça, Anthony et Kate s’emploient à flirter aussi intensément sans prendre la mesure de leurs actes… Il aura fallu que la petite soeur et promise d’Anthony, Mary Sharma, ait le courage de tracer sa propre voie pour qu’on lui emboite le pas.

Devoirs

La vraie MVP de cette saison si vous voulez mon avis ! Dès lors qu’elle s’aperçoit de la verrière sous laquelle elle a toujours vécue, Mary se déconstruit à une vitesse sidérante. J’espère qu’on la verra à nouveau dans la S03 ! Sachant que la reine lui a proposé de faire connaissance avec son neveu… En parlant de Reine Charlotte, j’ai apprécié le fait qu’elle-même enjoigne Mary à suivre son coeur. Qu’importe les tragédies qui pourraient s’ensuivre. Comme quoi notre régente est moins superficielle et égoïste qu’elle n’y parait.

Une autre surprise que je n’attendais pas au tournant —> Lady Portia Featherington et la pugnacité inouïe qu’elle déploie en vue de protéger sa famille. Quitte à renoncer à l’appel de la chair et de l’égo. J’ai eu, en revanche, plus de mal à composer avec Penelope et sa détermination à demeurer Lady Whistledown. Quitte à trahir sa meilleure amie au passage. Les non-dits dans cette série sont décidément légion…

Dites la vérité quand vous en avez encore le choix, bon diou ! Plutôt que d’attendre béatement que le pire scénario se produise… Bref ! Un autre point à souligner réside dans l’excellence des décors et costumes. Quel exploit ! On se croirait propulsé dans une époque victorienne alternative où couleurs et diversité vont de soi. Et ça, mine de rien, ça fait plaisir. Puis les danses, la musique ! Le passage où Bridgerton et Sharma font fi des perspectives sociétales en réalisant la plus spontanée et vibrante ronde campagnarde m’a marqué !

Nous finirons ce billet par un hommage appuyé à l’alchimie électrique et intense entre Simone Ashley (Kate Sharma) et Jonathan Bailey (Anthony Bridgerton). Les jeux de séduction, les regards volés et appuyés, la tension permanente… Quelques maladresses de temps à autre mais qu’importe, j’ai été conquis ! Leur binôme apporte un véritable plus à la série et j’espère les revoir dans la prochaine saison. Maintenant que devoirs et obsession ne font qu’un.

Devoirs
Publié le
Catégorisé comme Séries

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires