JoJolion Tome 22 : Poursuis-Moi Si Tu Peux !

Poursuis-Moi
Poursuis-Moi

Ojiro Sasame, surfeur autoproclamé de 23 ans et compagnon de Mako Kidani, riche propriétaire de 44 ans, se délecte d’une glace aux fruits de la Maison Higashikata. Au point d’en faire tomber partout autour de lui. Pour sa défense, Ojiro était harcelé quotidiennement par feu Yoshikage Kira. Devenu fou, il avait fini par manger ses propres doigts. Il se peut, ceci-dit, que cet évènement ait coïncidé avec l’apparition de son stand, Fan Fan Fan. Lequel lui permet de contrôler une dite cible en lui apposant une marque. « Y a pas à dire… » se délecte t-il alors qu’il se dirige vers la résidence Higashikata. « La glace de la Maison des Fruits est divine ! ». Un mal pour un bien ? […] « Urgh… »  peine à balbutier Jobin Higashikata alors que sa gorge est transpercée de multiples éclats de vitre. « Tsurugi ! ». « Ton stand avait l’air puissant alors j’ai préféré vous tuer… » lui explique Ojiro. « Mais si t’y tiens toujours, poursuis-moi si tu peux ! ». Sur ces entrefaites, il est temps de s’emparer du fruit convoité par sa belle et décamper d’ici. Aussi simple qu’un jeu d’enfant.

Poursuis-Moi

Ce Ojiro n’aura pas fait long feu ! Il faut dire que tenter de s’en prendre au fils de Jobin n’était pas la meilleure idée… D’autant plus lorsque le stand de l’ainé Higashikata est aussi redoutable ! Rappelons qu’il peut concentrer la chaleur en un endroit précis et cela que ce soit sur un dit-objet, une dite personne oui un dit-phénomène. Par exemple, la circulation des canaux semi-circulaires au fond des oreilles pour peu que la cible soit en train de lui téléphoner d’un smartphone qu’il a piégé. Bloquer la chaleur puis la faire ressurgir à sa guise peut facilement causer une mort rapide et douloureuse. Mako et son boy n’auraient jamais dû s’en prendre à un clan aussi imposant. « Poursuis-moi si tu peux », hein. Il faut croire que leur intuition n’était pas très affutée.

Notez que Jobin a pu s’en sortir grâce à la tactique de Tsurugi ! Créer l’illusion du sang en se servant de la fenêtre et des morceaux de verre… Paper Moon est lui-aussi redoutable ! J’ai parfois eu du mal à suivre l’action mais cela est monnaie courante chez les Jojo’s. L’anime permet d’ailleurs de clarifier bon nombre de passages. Le prix d’une imagination incroyable de sire Araki ? Ça et un découpage façon vieille école. Enfin ! Reste nous ne savons toujours pas comment Tsurugi se retrouve à déplacer le corps de son grand-père avec un air résolu.

Poursuis-Moi
Poursuis-Moi

La deuxième partie est quant à elle toujours aussi intense avec ce mystérieux directeur de l’hôpital universitaire dont le stand s’avère être l’un des plus puissants de Morio. Imaginez —> La capacité d’intenter à la vie de qui que ce soit tente de vous approcher et cela de façon automatique. Et sans la contrainte de la distance ! Si encore les coups portés étaient de faible ampleur mais même pas ! Les phénomènes malchanceux provoqués sont d’une violence certaine ! En témoigne cette pluie de la mort.

« Poursuis-moi si tu peux ». Et si nous avions affaire au boss final de JoJolion ? Il serait temps au bout de 22 tomes ! De même, il est curieux de voir que la dramaturgie, composante intemporelle des Jojo’s, n’a toujours pas frappé ici. Aucun protagoniste « gentil » n’a été fauché par la faucille. Hirohiko Araki aurait-il décidé d’appliquer une nouvelle formule ? À voir ! Reste qu’en attendant, les multiples prises de risques, brillantes mais dangereuses, de Josuke et ses comparses continuent de faire effet. Mais il va bientôt falloir du drama pour prendre au sérieux les hommes-rochers.

Poursuis-Moi
Publié le
Catégorisé comme Mangas Étiqueté JoJolion

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires