Hajime no Ippo Tome 117 : Les Limites Du Corps

Limites Du Corps
Limites Du Corps

Après avoir vaincu Makunouchi Ippo en sparring, il est temps pour Ryuji Nagumo d’affronter une autre ponte de la catégorie Poids Plumes, soit une classe au dessus de la sienne (Super Coqs) —> Ichiro Miyata. « Bien entendu… » réalise Nagumo après que Miyata ait fini de taper dans le sac. « Il est déjà prêt ». Prêt au point de vouloir combattre sans casque ! Dans ce cas, ce sera un sparring sans casque !  « Si je domine ce combat… » réalise Nagumo. « Je pourrai monter confiant sur le ring pour le titre mondial ! ». […] Incroyable ! D’abord Makunouchi, ensuite Ichiro ?! Ce Nagumo est décidément prêt pour décrocher le titre suprême ! « Miyata ! » s’empresse d’accourir la presse présent sur place. « Qu’avez-vous pensé de la prestation de Nagumo ? Pensez-vous qu’il a ses chances contre le champion du monde ? ». Petit à petit, les limites du corps s’imposent à nous. Et il n’y a rien que nous puissions y faire.

Ippo est-il vraiment brisé ? George Morikawa ne cesse de nous faire osciller entre doutes et espérance tout au long du tome. D’un coté, les signes d’éventuelles concussions semblent avoir disparu. Notre ex-champion du Japon est capable de tracer des lignes rectilignes en plus de marcher tout droit sur une corde sans vaciller. Quant à sa pause d’un mois, celle-ci pourrait avoir eu un gros effet positif grâce au système Yamaguchi ! Soit le fait d’avoir des poids en quasi-permanence aux poignets et aux jambes. Clairement, après avoir vu de quoi est capable le nouveau Ippo et cette itération parfaite du Dempsey Roll, on peine à croire que les limites du corps ont été atteintes. Makunouchi est désormais capable d’utiliser ses deux jambes en tant que pivot ! Ce qui lui permet de faire avancer le Dempsey et balancer des coups dans tous les angles avec la même force !

Nous n’avons pas envie de croire à un scénario noir. Voir Ippo heureux de reprendre la boxe a.k.a. son rêve est un rayon de soleil ! Notez, ceci-dit, que Kumi, la « petite amie » de Ippo avec laquelle il ne s’est toujours rien passé en 117 tomes (*soupir*), préfèrerait le voir arrêter. Avant qu’il ne soit trop tard. À ses yeux, ce mois de repos durant lequel elle a pu passer du temps avec l’homme qu’elle aime était superbe. Voir Makunouchi revenir sur le ring l’inquiète plus qu’autre chose. Infirmière de profession, Kumi sait à quel point les concussions cérébrales peuvent être dramatiques. Tout particulièrement lorsque les boxeurs ont tendance à recevoir beaucoup de coups à la tête. Ce qui est le cas de Ippo.

Lui-aussi en a conscience. Ces limites du corps occasionnent une peur tangible et sans fond. Sans omettre ce phénomène apparemment fréquent chez les boxeurs qui fait que l’on a tendance à s’écrouler davantage après avoir subi un premier K.O. Une sorte de phénomène physique et psychologique qui fait que l’on tombe face à des coups qui, autrefois, n’occasionnaient pas de tels dégâts. La résistance s’effrite d’un coup, d’un seul et ni les médecins, ni les entraîneurs expérimentés ne sont parvenus à expliciter ce mal.

Limites Du Corps

Mais revenons à un peu de lumière ! J’ai particulièrement apprécié voir Kamogawa redoubler d’entrain après avoir subi de plein fouet le nouveau Dempsey ! Déterminé à s’entrainer dans la forêt entourant le gîte de son ami, Nekota, histoire d’être à la hauteur de son fils de coeur. « J’ai plus de 80 ans mais je ne peux rien arrêter ! Ni mon coeur qui s’emballe, ni mon coeur qui bouillonne ». Ça ne peut pas s’arrêter maintenant ! Nous sommes sur une bonne dynamique et il faut que les choses demeurent ainsi !

Limites Du Corps
Limites Du Corps

La grosse inquiétude du volume réside dans la défaite complète de Ryuji Nagumo à l’issue de sa tentative de dérocher le titre mondial. « Tu as vraiment perdu face à ça ? » s’interpelle un Miyata ayant fait exprès de perdre afin de ne pas blesser sérieusement Nagumo. Le Ippo d’avant n’aurait jamais perdu ce combat ainsi. Alors pourquoi a t-il été mis à terre ? Pourquoi a t-il eu autant de mal à évaluer des distances qui ne lui posaient aucun problème auparavant ? S’agit-il vraiment de concussions qui, malgré des examens positifs, peuvent demeurer difficiles à tracer ? Ou a t-on affaire à un problème qui serait principalement psychologique ? Cette « ligne du monstre » que ne parvient pas à traverser Ippo… Les limites du corps peuvent également impliquer les limites du mental. Allez, la suite !

Limites Du Corps

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires