Mangas Être À La Hauteur

Published on avril 16th, 2021 | by Faël Isthar

0

Hajime no Ippo Tome 116 : Être À La Hauteur

Être À La Hauteur

« Pousse doucement ! » intime le coach Kamogawa alors que Ippo s’attèle à leur faire monter un sentier lui et son scooter. « Bien ! Une minute de pause ! … Etttt on redescend ! ». Ça fait tout sauf une minute… Mais tandis que Makunouchi fait son possible pour opérer une descente douce, ses muscles craquant sous la pression constante, ne voilà t-il pas que son emprise lâche ! « Haaaa ! Pardon ! » s’excuse Ippo alors qu’il sprinte en vue de rattraper le bolide. « Tu veux ma mort ou quoi ?! » s’énerve Kamogawa. « Désolé !!! ». « Faire ses efforts lentement n’a rien à voir avec ton entrainement habituel… » explique le sensei. « Si tu veux maitriser le nouveau dempsey, tu as besoin d’une musculature souple et forte qui puisse résister à des changements de direction rapide ». Voilà pourquoi les efforts doivent être à la fois intenses et lents. Oui, il va falloir être à la hauteur.

Être À La Hauteur

Quelle atmosphère pesante ! George Morikawa avait déjà distillé quelques indices quant à un possible symptôme du Punch Drunk qui affecterait Ippo. Pour rappel, il s’agit DE commotions cérébrales qui finissent par apparaitre lorsqu’un boxeur subit trop de coups à la tête. Le milieu médical, surtout à cette époque (1998), peinait à expliquer complètement le fonctionnement de tels troubles. Parfois, cela guérit avec le temps, parfois, cela empire. D’où la difficulté d’établir un diagnostic fiable vu que cela fluctue selon les boxeurs. En l’état, Ippo souffre de syndromes inquiétants qui semblent indiquer qu’il pourrait ne pas être à la hauteur des attentes placées en lui.

Être À La Hauteur

Reste à savoir si elles sont d’ordre physique ou si, comme nous l’avons précédemment constaté grâce aux remarques de Takamura, d’ordre mental. Morikawa ne cesse de nous rappeler l’existence de cette ligne tracée par Mamoru-san. Une frontière délimitant les humains et les monstres. Or, selon Takamura et d’autres boxeurs, seuls les monstres capables d’abandonner leur humanité sur un ring sont capable d’atteindre le sommet du monde. Ça n’a jamais été le cas de Makunouchi qui s’est toujours considéré comme un challenger. Même après avoir été le champion du Japon. « Je ferai de mon mieux » est son motto. « Je vais gagner » ne l’a jamais été.

Mise à part deux exceptions notables. Lorsque Ippo avait dévoilé pour la première fois le dempsey roll, celui-ci n’avait pas hésité à clamer qu’il vaincrait son adversaire à l’issue du deuxième round. Comme quoi cette assurance est là pour peu que son objectif soit lié à Kamogawa. Quant à sa nature de monstre, nous avons pu la voir en action lorsqu’il a mis K.O. Kojima en un seul coup. Pourquoi ? Parce que celui-ci avait insulté le coach. Or, Makunouchi considère celui-ci comme un père de coeur. C’est sa principale source de motivation. Au-delà même de la rivalité qu’il entretient avec Miyata. Pour autant, être à la hauteur ne fait pas partie de son ADN. Ippo ne « délivre » pas. Ippo « fait de son mieux ».

La psyché est complexe à de multiples égards et, pour peu que la santé physique de Ippo ne soit pas déclinante, son mental pourrait être « brisé ». D’un point de vue narratif, et considérant que Ippo est le héros de cette histoire, il m’apparait inconcevable qu’il souffre du Punch Drunk. Ou du moins à un stade aussi sévère. Oui, certains symptômes comme l’impossibilité de tracer une ligne droite avec un stylo ou la difficulté d’établir les distances sont indéniables. D’où cette angoisse qui maintient en éveil lectrices et lecteurs alors même que Ippo s’apprête à dévoiler sa version ultime du Dempsey Roll.

Être À La Hauteur

Sa défaite en sparring contre Ryuyji Sagumo, 10e mondial en super-plume, a de quoi tracasser. De même que l’obstination de notre champion à vouloir être à la hauteur sans réaliser ce que cela nécessite. Ajoutez à cela l’intervention de Nekota Ginpachi et la solitude qu’il éprouvait chaque fois que la maladie frappait, vous obtenez une fratrie de préoccupations légitimes. Sans omettre la santé de Kamogawa qui apparait comme déclinante depuis un moment maintenant. Être à la hauteur ou ne pas l’être, j’ai peur que, pour l’heure, et malgré toute la volonté d’Ippo et son superbe entrainement « lent » à base de poids, nous n’en soyons pas là.

Être À La Hauteur

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑