Haikyū!! Tome 44 : La Vie Au Présent !

Présent

« Hinata est certes balèze dans son rôle d’appât… » observe Asahi Asumane. « Mais les attaquants qui mordent à l’hameçon sont tout aussi monstrueux ! Leur réaction prouve qu’avant de frapper, ils ont eu le temps d’observer la défense adverse en une seconde ! ». Voilà le niveau des pros ! Voilà où se trouvent actuellement leurs kohai, Hinata et Kageyama ! « Et c’est au tour de Romero de servir ! » annonce le commentateur. Un service puissant qui réduit à néant les espoirs d’une attaque aux trois mètres de Sakusa. « Mais Hinata prend son élan pour une attaque basket et Bokuto lui emboite le pas ! » s’exclame le commentateur. « Ettt c’est la feinte ! ». Décidément, les Black Jackal sont enflammés ! Au point d’en arriver à la balle de match de cette première manche. « Ici et maintenant… » hurle Hinata en son for intérieur alors que Miya vient d’attraper de justesse un service de Kageyama. « Vivons l’instant présent !!! ».

Présent
Présent

Ce dernier match de Haikyu!! est un pur plaisir ! Un véritable kiffe qui nous montre les potentiels aboutis de bon nombre de joueurs connus de tous. Et même en dehors du terrain, avoir un petit aperçu de ce que sont devenus les autres est particulièrement émouvant. Quitte à être surpris et un peu déçu quant aux décisions de certains. Prenez Yu Nishinoya ! Ses compétences en libéro étaient telles que je m’attendais à le voir passer pro ! Que ce soit en première division ou en dessous. Mais non. Nishinoya voulait voyager au Japon et dans le monde entier ! Voir le plus de choses possibles et vivre un maximum d’expériences !

« Le futur vous appartient » avait fait savoir le coach Keishin Ukai à la fin du Tournoi du Printemps. Et le futur, ça commence par le présent ! Encore et toujours ! Voilà pourquoi Atsumu Miya comprend mieux les sentiments de son ancien capitaine d’Inarizaki, Kita Shinsuke, lorsqu’il lui parlait de ses doutes quant à la devise de l’équipe —> « Nous n’avons pas besoin de souvenirs ». Oui, vivre le moment est essentiel mais sans le passé, celui-ci est vain. Si on parvient à se surpasser et dépasser ses limites, si on réussit à se projeter dans l’avenir, c’est bien grâce aux souvenirs ancrés en nous.

Présent
Présent

Et ce n’est pas Kageyama qui dira le contraire. Lui qui porte le souvenir précieux d’un grand-père lui ayant fait découvrir la passion du volley-ball. Sans sa présence, ses leçons et sa philosophie de vie, Tobio n’aurait peut-être jamais foulé ce terrain. Plus les années passent, plus on réalise à quel point notre famille proche, qu’elle soit de coeur ou de sang, est importante.

Présent

Enfin ! Que ce soit la gnaque de Tobio, la maturité extraordinaire de Bokuto en tant que Ace, la versatilité de Sakusa, la puissance de Ushijima, le génie de Miya ou la détermination hors-normes de Korai Hoshiumi et Hinata à jouer leur avenir sur le fil, chaque joueur présent dans ces deux équipes de première division ont mérité leur place ! Parce qu’ils ont vécu leur passion de bout en bout et ont su exploiter les occasions et chances qui se sont présentées à eux au fil de leur vie.

J’ignore comment se conclura ce tournoi all-star mais une chose est sûre —> Le spectacle est au rendez-vous ! Et, chose rare, nous ressortirons de cette rencontre avec un grand sourire ! Quel que soit le vainqueur ! Merci, Haruichi Furudate, pour nous avoir offert une telle conclusion ! C’était un risque certain mais qui, à mon sens, a payé. Oui, il reste un volume mais l’atmosphère de ces planches est si extraordinaire que je ne vois pas comment Furudate-san pourrait se planter. Lui qui semble avoir saisi l’importance de savourer l’instant présent. Let’s go !!!

Présent

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires