Haikyū!! Tome 43 : Les Promesses D’Antan

Les Promesses
Les Promesses

« Plus qu’une victoire et on pourra participer au prochain tournoi ! » s’enthousiasme Heitor Santana alors que lui et Hinata viennent de remporter leur match de Beach Volley. « Au fait, cette marque, c’est ton sponsor ? ».  « Oui ! » répond un Shoyo au taquet. « C’est la boite d’un ami ! ». À savoir un certain Kenma Kozume qui, depuis la fin du lycée, s’est lancé dans le trading, la programmation, l’entrepreneuriat et… le Youtube Game ! Lui, le CEO de Bouncing Ball ! Et premier sponsor de Hinata ! « Le jour où ça commence à m’ennuyer… » a t-il averti Hinata. « J’arrête direct ». Autant vous dire que la pression est là ! « Si on gagne notre prochain match… » promet Santana. « Je demande Nice en mariage ! ». « Woooo !!! ». « Ahaha, je ne dis pas ça pour te stresser, hein ! ». « Tu plaisantes ?! De notre jeu va dépendre le reste de ta vie, mec ! ». « On s’en jette un petit pour fêter ça à l’avance ? ». « Nope ! Je dois me reposer un peu avant un dernier entrainement ! ». « Alors, toi… » réalise Santana. « T’es jamais fatigué de tout donner pour le volley ? ». Non, jamais ! Du moins lorsqu’il s’agit de réaliser les promesses d’antan.

Les Promesses

Je peine toujours à me remettre de l’excellente qualité de cette ellipse ! Voir ce que sont devenus les différents joueurs que nous avons côtoyé depuis tant d’années (plus de six au total) est une bouffée de nostalgie. Un peu comme si on réalisait à quel point le temps a filé. Non sans amertume et regrets. L’occasion d’une petite introspection !

À nouveau, ce que j’apprécie beaucoup chez Haruichi Furudate est cette volonté permanente d’être réaliste. Quitte à décevoir nos attentes avec une défaite que l’on n’attendait pas au tournant. Mais ainsi va la vie. Et cela ne doit pas nous empêcher d’en profiter tant que l’on entretient la flamme de faire mieux. Respecter les promesses d’antan.

Ces objectifs que l’on se fait à soi-même sont généralement plus « simples » à poursuivre lorsqu’on est passionné par nos rêves. Et c’est le cas de Hinata ! Pour lui, le volley ball est le premier amour éternel. Un mode de vie qui animera son âme du début à la fin. Voilà pourquoi il a fini par se retrouver dans la cour des grands ! Voilà pourquoi il a fini par intégrer l’équipe de ligue 1 des MSBY Black Jackal aux cotés de Kotaro Bokuto, Kiyoomi Sakusa et Atsumu Miya ! En face… de Tobio Kageyama, Korai Hoshiumi et Wakatoshi Ushijima  des Schweiden !

Les Promesses
Les Promesses

Damn ! Pouvait-on rêver mieux comme ultime match ? Sachant que Haikyu se conclut au tome 45, il est probable qu’il s’agisse de la dernière rencontre. Et quelle intensité ! Quelle fulgurance ! Tout cela en composant avec la mélancolie inextinguible de retrouver des visages connus. Au passage…. Tanaka et Kiyoko sont en couple ?! Voilà quelque chose que je n’aurai JAMAIS anticipé ! Je voyais plus Kiyoko finir avec Sawamura plutôt que Tanaka… Bref ! Ils ont l’air d’être bien ensemble !

Mais retour à cette rencontre qui, pour l’heure, est particulièrement disputée ! Aucune domination nette n’a eu lieu mais on a le sentiment que les Schweiden de Kageyama et leur pointu de classe mondial, Nicollas Romero, conservent un léger avantage.

Et c’est moi ou le binôme Miya X Shoyo est vertigineux au possible ? L’expérience et le renforcement musculaire acquis par Hinata lors de son voyage au Brésil lui permettent désormais de sauter tout aussi haut et plus vite qu’avant ! Puis quel sens de l’observation ! Quel anticipation ! Quel génie tactique ! Le « parfait appât » ! En quelques secondes, le Japon a réalisé que Shoyo Hinata était parfaitement à même de jouer dans la cour des grands. Qu’importe le vainqueur de ce match, l’histoire semble déjà écrite pour le héros ailé que nous avons tant appris à aimer. Lui et les promesses qu’il s’était juré de réaliser.

Un dernier mot sur Sakusa qu’il me tardait de voir à l’oeuvre ! L’un des défauts de l’arc du Tournoi du Printemps est de ne jamais avoir vu l’attaquant star de Itachiyama à l’oeuvre. Je n’aurais jamais imaginé qu’il avait un poignet aussi souple ! Voilà pourquoi il a été élu meilleur joueur universitaire de l’année ! La grande variété de trajectoire qu’il impulse à ses frappes sont un véritable casse-tête pour la partie adverse.

Sur ce, rendez-vous au prochain volume ! Soit l’avant-dernier tome… J’ose espérer que nous retrouverons ce filou de Toru Oikawa ! Lui-aussi entendait affronter Kageyama et Hinata un jour ! Et ça arrivera, j’en suis persuadé ! Les promesses d’antan sont atteignables pour des allumés de sa trempe, ahah. Et je compte bien en faire partie !

Publié le
Catégorisé comme Mangas Étiqueté Haikyū!!

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires