Mangas Fleur Éternelle

Published on avril 10th, 2021 | by Faël Isthar

0

Gintama Tome 64 : Une Fleur Éternelle

Fleur Éternelle

« Non ! » se refuse à croire Kojima Matako alors que le corps de Shinsuke Takasugi tombe sans bruit d’une falaise. Pendant ce temps, son comparse du Kiheitai, Bansai, se prépare à sacrifier sa vie pour permettre à Shinpachi de transmettre un message à son cher boss. Lequel vient tout juste d’être ramené dans le royaume des vivants par un mystérieux individu encapuchonné. « Qui est ce type ? » s’interroge Kagura alors que Kojima et les siens se précipitent au chevet de Shinsuke. « Shinsuke… » indique la missive de Bansai. « Sache que si tu dois mourir, ce n’est pas ni les cadavres de tes ennemis ni sur les ruines de ce pays mais aux coté de tes ami(e)s ». Ainsi en va t-il de la fleur éternelle qu’est l’Amitié. « Adieu, camarade ! ».

Encore un excellent tome qui nous fait comprendre combien cet arc est important. Il pourrait même s’agir de l’arc final tant l’ancien professeur de Gintoki, Takasugi et Katsura a des allures d’ultime nemesis. Puis que dire des retrouvailles des quatre têtes de glands (si on ajoute Tatsuma Sakamoto) sur le champ de guerre ! Il aura fallu attendre 64 tomes pour que de telles retrouvailles aient lieu ! Et autant vous dire que à eux-quatre, même les blindés canon-taupes ne peuvent espérer les érafler ! Une synchronisation inouïe et une aura fulgurante ! Une fois que j’aurais terminé le manga, je me ruerai sur l’adaptation animée qui, de ce que j’ai entendu, serait particulièrement réussie.

En dehors du Big Four, les tensions familiale de la famille à Kagura furent, à ma grande surprise, bien plus intenses que ce que j’avais imaginé. La faute à un flashback touchant quant à la rencontre entre Umibozu, père de Kagura et Kamui, et leur mère, Kōka. Reine solitaire de la planète natale de Umibozu, fleur éternelle ayant absorbé l’altana (ressource vitale inouïe) qui circule actuellement dans les veines de Shoyo Yoshida. Non-seulement était-elle plus forte que jamais, bien plus que Umibozu pourtant considéré comme « l’homme le plus puissant de l’univers », mais elle était immortelle. Du moins tant qu’elle restait sur sa planète de coeur. Qui aurait pu prédire que, par amour, Kōka accepterait de renoncer à son immortalité ?

Fleur Éternelle
Fleur Éternelle

Qui aurait pu prédire que cette fleur éternelle ferait passer un homme et leurs deux enfants avant sa propre vie ? Ironiquement, c’est sa disparition qui a fait que Kamui a autant vrillé. Blâmant Umibozu pour la disparition de l’être le plus cher à ses yeux et résolu à le tuer. Lui et tous ceux croisant son chemin. « Je comprenais de moins en moins ce qu’était un homme fort… » enrageait le petit Kamui petit que Kōka dépérissait sous ses yeux. « Alors j’ai choisi la haine ». Umibozu n’aura rien fait pour arranger les choses. Déterminé à trouver un moyen de sauver sa tendre, celui-ci aura gâché le peu de temps qu’il leur restait en voyageant de planète en planète dans l’espoir d’y trouver un remède. Au final, seule Kagura a eu la maturité d’accepter les choses tout en voulant protéger sa famille malgré les fautes commises. Elle y parviendra, j’en suis persuadé !

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑