Fruits Basket S03E13 : Notre Petit Paradis

Notre Petit Paradis
Notre Petit Paradis

« Kyo-kun ! » s’exclame Tohru. « Regarde ! Une mini Isuzu ! ». Le respect n’est plus. « C’est un poney, pas un cheval ! » répond Kyo. « Quel animal allons-nous voir maintenant ? ». « Hm… On a qu’à faire dans l’ordre ? ». « Non ! » intervient Uo. « Moi, je veux voir les éléphants ! ». « Pourquoi y a pas de girafes ? » s’indigne Hana. « Personne ne vous a demandé, les chaperonnes ! » s’agace Kyo. « T’aurais pu choisir un meilleur endroit pour un premier rendez-vous ! » renchérit Uotani. « Où sont les girafes ? » répète Hanajima. « J’en peux plus de vous… ». « On n’a qu’à caresser des chats ! » propose Tohru. Ha, quel bonheur que de retrouver un semblant de vie normale ! « Non… » se reprend Tohru. « Ce que je vis actuellement est exceptionnel et il m’en faut savourer chaque seconde ! ». Notre petit paradis. « Allez, Tohru-kun ! Allons voir les chats ! ». « Elles m’épuisent… ».

Souvent, dans un manga, lorsque la période du lycée se termine et que les préparatifs de la fac pointent le bout de leur nez, cela signifie que nous sommes proches de la fin. Fruits Basket n’a pas dérogé à la règle ! Et quel pincement au coeur que de devoir dire adieu à celles et ceux qui auront rythmé nos vies pendant de longs mois. Entre désespoir, tristesse, colère, rires, amour et bonheur. Le fait que Tohru soit dévastée à l’idée de laisser ces années derrière elle est normal. Qu’on le veuille ou non, qu’on choisisse de grandir ou non, beaucoup de choses changent une fois le lycée terminée. Tant de souvenirs que nous ne retrouverons plus.

Mais la « vie d’adulte » ne représente t-elle pas l’occasion d’en créer de nouveaux ? Et pourquoi ne pas retrouver une partie de notre jeunesse en rattrapant le temps perdu ? Parfois, il suffit de tomber sur la bonne personne pour que notre monde change du tout au tout. Parfois, il suffit de. Merci à Natsuki Takaya pour nous avoir offert une oeuvre aussi aboutie. L’un des mangas les plus précieux qu’il m’ait été donné de lire pour l’heure ! Une ode à la vie et un plaidoyer d’espoir qui encourage à se battre jusqu’au bout pour « notre petit paradis ». Sayonara, Tohru.

Notre Petit Paradis

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires