Fruits Basket S02E02 : Nos Avenirs Respectifs

Avenirs Respectifs

Avenirs Respectifs

« Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait… » fait savoir la professeure Mayuko Shiraki à sa classe. « Assurez-vous de me donner vos plans de carrière d’ici la fin de la semaine ». « Oui ! ». Les rencontres parents-élèves ayant lieu d’ici sous peu, l’heure est venue pour les élèves de réfléchir à leurs avenirs respectifs. Qu’importe que certain(e)s n’en aient pas la moindre idée. Dans le cas de Tohru, une autre interrogation émane —> Qui la représentera ? Sa mère et son père étant disparus, il lui faut un gardien légal. « Grand-père, peut-être ». « Raaaah !!! » enrage Uotani Arisa en shootant dans le bureau de Kyo. « J’ai faim !!! ». Oui, il est temps de déjeuner. […] Du groupe de Tohru, rares sont ceux ayant décidé ce qu’ils feraient plus tard. « Tu sais, Tohru… » la taquine Arisa. « Plutôt que trouver un travail après le lycée, tu pourrais te marier ! ». « Huh ? ». « Avec l’un de ces deux-là » poursuit la jeune femme en pointant du doigt Kyo et Yuki. « Huhhhh ??? ».

Nos avenirs respectifs, hein. Il a fallut que j’attende d’avoir 25 ans pour avoir une parcelle d’idée de ce que je voulais faire plus tard. Comment voulez-vous qu’on le sache à 18 ans ? Et ne parlons pas d’avant… Enfin ! Le sort qui attend les personnes possédées par le chat est odieux. Confinées dans une maisonnée jusqu’à ce que mort s’ensuive. Une véritable prison. Le grand-père de Kazuma ayant subi une telle injustice, celui-ci ne laissera pas son protégé suivre le même chemin. Quitte à mourir pour cela. Dans tous les cas, mieux vaut ne pas trop penser à ce qui nous attend par la suite. Au risque de se retrouver assailli par la peur et la douleur. Une souffrance telle qu’on ne parviendrait plus à avancer. Alors commencerait le désespoir. La vie n’a jamais été un long fleuve tranquille. Bien au contraire, la vie est un torrent enragé dans lequel nous devons nager à contre-courant. Conscient que nous ne parviendrons jamais à façonner ce monde idéal dans lequel tout le monde serait heureux. « Parfois… » indique Shigure-san. « Il vaut mieux avancer au jour le jour ».

7/10

*Coup de Coeur*

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires