Web JVCom

Published on novembre 5th, 2017 | by Faël Isthar

0

Les Forums de JVCom Critiqués pour des Appels au Harcèlement

JVCom

Notamment les forums 15-18 et 18-25. À la base, j’aurais voulu éviter de parler de cette affaire mais ça a pris tellement d’ampleur que je n’ai plus le choix -_- Retour en arrière —> Suite à l’affaire Weinstein et la libération de la parole eu égard aux victimes de harcèlement/agressions sexuelles, un numéro anti-relous avait été lancé en France. Objectif —> Donner un numéro aux personnes qui insisteraient trop auprès de la gente féminine. Dès lors, un message automatique était envoyé aux cassos en mode « Faudrait peut-être que t’arrêtes d’être malaisant et lourd avec les femmes ». Mis au courant de l’initiative, certains internautes des forums 15-18 et 18-25 de JVCom ont lancé un raid afin d’inonder de faux messages/messages d’insultes le dit-numéro. Histoire de mettre fin au dispositif qui a dû être désactivé. Là-dessus, une chroniqueuse de Europe 1, Nadia Daam, s’est attaquée de manière virulente au 18-25 en qualifiant le forum de « poubelle à déchets non recyclables ». Vous devinez la suite. Cyber-harcèlement, menaces de mort, menaces de viol, menaces sur son enfant. Certains internautes sont même allés jusqu’à sonner à la porte du domicile de Nadia Daam au milieu de la nuit.

JVCom

Or, son cas n’est pas isolé. En janvier 2017, Anaïs Condomines, avait dû elle aussi faire face à des « raids anti-féministes » pour des articles/chroniques jugés « trop à charge contre les hommes ». Tant et si bien qu’on retrouve sur les 15-18/18-25 l’équivalent des antifa (antifascistes) mais pour les féministes —> Les antife. En commun —> La violences des attaques. Et s’il est difficile de prendre en pitié un facho, il n’en est pas de même pour les féministes dont la cause reste juste. Certes, il arrive que des articles, chroniques et autres prises de paroles soient too much mais ça ne justifie en aucun cas ce type de fronde. En attendant, de nombreux appels au boycott ont été lancés à l’adresse des annonceurs sur JVCom. Un peu comme cela avait été le cas à l’encontre de TPMP en mai dernier. Pour le moment, les marques Barilla (fabricant de pâtes) et APICIL (groupe de protection sociale) ont décidé de mettre fin à leurs campagnes. En attendant, Webedia, le propriétaire de JVCom, se frotte les mains. Jamais les audiences n’avaient été aussi élevées depuis le scandale. Et avec elles, les revenus publicitaires. Par contre, en termes de réputation, c’est pas ça… Il faut dire que le 15-18 et le 18-25 sont peu ou prou laissés en roue libre depuis une dizaine d’années maintenant. Quand j’y trainais, il y a, wow, 15 ans, il n’y avait pas autant de trolls ! Wait & see.

JVCom

JVCom

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑