Mangas La Tête Dans Les Étoiles

Published on novembre 5th, 2019 | by Faël Isthar

0

D.Gray-man Tome 26 : La Tête Dans Les Étoiles

Alors que Néah, frère du Comte Millénaire et ami de Mana D. Campbell, vient de prendre possession du corps de Allen Walker, celui-ci erre dans l’univers psychique de son geôlier. « Je reconnais ce manoir… » réalise Allen. « Quand j’étais enfant, Mana en avait fait un lieu de bienveillance et d’altruisme ». À moins qu’il ne s’agisse des souvenirs du 14e ? « Qu’importe ! C’est dans ces murs que se cache
la vérité au sujet de Néah et Mana ! ». Reste le plus difficile —> Reprendre le contrôle de son corps. « Je n’arriverai pas à revenir sans les liens qui me relient au monde réel… Tous ces liens qui me relient à mes ami(e)s ! Rends-moi mon corps, Néah !!! ». Un jour, deux enfants qui avaient la tête dans les étoiles finirent par se réveiller en enfer. L’un décida de continuer à rêver. L’autre entreprit d’embrasser ses cauchemars avant de perdre la raison. « Je le te promets, mon frère… Nous serons bientôt réunis ».

La Tête Dans Les Étoiles

Ma dernière review de D.Gray-man date de février 2017 —> Soit presque trois ans après celle-ci. Quant à la critique du tome 24, elle remonte à août 2014. Autant vous dire qu’il est difficile de suivre le fil rouge de l’oeuvre. Et la premier fautive est la Shueisha qui, avec ses exigences de calendrier, a durement éprouvé les limites d’un bon nombre de mangaka. L’exemple le plus criant reste Yoshihiro Togashi (Hunter X Hunter) qui, à force de lutter avec ses problèmes d’articulation aux mains, en est venu à publier un tome tous les ans si ce n’est tous les deux ans. Katsura Hoshino, quant à elle, a également dû composer avec des soucis de santé tels qu’on se retrouve désormais avec un tome les deux à trois ans. En soi, ce n’est pas une mauvaise chose puisque cela permet à Katsura et d’autres mangaka ayant eu le courage de dire « Non » de continuer à dessiner sans pression de l’éditeur. La difficulté reste à maintenir l’éveil du lectorat en le sortant de sa torpeur à chaque nouvelle publication. À force d’avoir la tête dans les étoiles, sommes-nous revenus sur terre avec ce 26e tome ? J’ai tendance à pencher vers le « Oui ».

Alors que je ne parvenais plus à supporter le flou artistique autour de D.Gray-man lors du tome 24. J’imagine que l’adaptation anime de l’arc Kanda X Alma, aussi perfectible soit-elle, a aidé. Enfin ! Nous reprenons notre histoire avec un Allen quasiment dominé par l’empreinte de Néah. Le 14e et frère jumeau de Adam a.k.a Mana Walker ! Je peux vous assurer qu’à l’époque, l’annonce a suscité un gigantesque raz de marée parmi les fans. Moi-même, j’ai mis un temps fou à comprendre que Mana D. Campbell, ce clown triste rendu fou après la perte de son frère, Néah, n’était autre que le Comte Millénaire. Ou plutôt un ersatz du Comte Millénaire puisque celui-ci a un beau jour disparu de la surface de la Terre. À sa place, deux frères jumeaux —> Néah et Mana. L’un a trahi les siens (le Clan Noé) parce qu’il souhaitait être libre. L’autre a fini par devenir fou en tuant son frère et en prenant l’identité d’Adam. Afin de de ne pas vivre avec le poids des remords. Néah avait la tête dans les étoiles. Mana, lui, était persuadé d’être dans la tête d’Adam a.k.a. le Comte Millénaire.

Pour tout vous dire, je n’ai tout saisi qu’en lisant ce tome puis en relisant les précédents. Et, ma foi, cela ne me parait pas si « wtf » au final. Qu’importe que Katsura Hoshino ait réfléchi à ce retournement de situation en cours de route. Même un maitre de l’écriture tel que Eichiro Oda n’a théorisé le haki qu’à partir des Îles Célestes. Bref ! Ce tome était agréable à lire et chargé en émotions avec la mort de Timcampy. Ce golem adorable qui n’avait de cesse de suivre Allen Walker où qu’il aille. Encore une fois, dommage que le rythme de parution ne soit aussi long. Autrement, la charge émotionnelle aurait été plus lourde. À voir comment l’arrivée de Allen et Kanda à Edinston, cette ville britannique où tout a commencé, nous aidera à y voir plus clair. Le dessin de Katsura-san est toujours aussi distinctif et brillant. J’ai en revanche un peu de mal avec sa manière de tout dédramatiser avec une profusion de cases « gag ». En croisant les doigts pour que nous restions la tête dans les étoiles en attente du prochain tome ! Nous attendrons le temps qu’il faut. Car la santé vient avant tout.

La Tête Dans Les Étoiles

La Tête Dans Les Étoiles

7/10

*Coup au Coeur*

La Tête Dans Les Étoiles

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑