Mangas

Published on octobre 21st, 2020 | by Faël Isthar

0

Boruto 51 : Plus Le Choix

Bon, là, je commence à me sentir mal, ahaha. Masashi Kishimoto est-il prêt à faire mourir Naruto ? Le personnage principal du manga qui a bouleversé sa vie et celles de millions de lectrices et lecteurs à travers le monde ? D’un coté, je sais que Boruto a besoin de disparitions iconiques telles que celles de Naruto et Sasuke pour marquer les esprits. D’un autre coté, je ne veux pas que Naruto meurt ! Et Sasuke non-plus !  Tout comme je ne souhaitais pas que Neji meurt et pourtant… L’un des aspects les plus marquants de Naruto est le drama. Cela fait partie inhérente de son ADN. L’un des avantages de ce type de procédé est la crédibilisation de l’univers dans lequel baignent nos héros. Parce que la mort est possible alors le danger est palpable. C’est pour cette raison que cette oeuvre a autant impacté mon adolescence. Et Boruto marche de plus en plus dans ses pas. La paix durement acquise par la génération de Naruto est en train de péricliter. « Plus le choix que de tout perdre en vue de tout sauver ».

Plus Le Choix

Pourtant, un détail me laisse à penser que la mort de Naruto n’est pas encore venue —> Koji ! Soit le clone de Jiraya qui, après sa joute contre Jigen, est parvenu à s’enfuir grièvement blessé. Impossible de croire que lui et Naruto ne se rencontrent pas au moins une fois ! À moins que Ukyo Kodachi, le scénariste, n’ait envie de jouer la carte « frustration extrême », ahah. Mais je ne le pense pas. Mis à part ces interrogations, on apprend que Boruto et, initialement, Kawaki, sont censés se faire dévorer par l’Arbre Divin afin que celui-ci puisse faire naitre un fruit détenteur d’une puissance colossale. Je me demande ce qu’il adviendra de ces fruits par la suite. On sait que les Otsutsuki débarquent par paire sur une planète en vue de les cultiver mais que se passe-t-il après ? J’imagine que les « Dieux » du Naruto Universe ont une planète principale et, potentiellement, une royauté diligentant ces missions impérieuses. Pour leur propre survie ? Allez, la suite ! « Je n’ai plus le choix que de me sacrifier ». À moins que quelqu’un d’autre ne ne le fasse à sa place.

Plus Le Choix

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑