Boruto 250 : Fier & Grand

« Ikada est le frère de Seiren ? » peine à en revenir Boruto. Pourquoi ? Pourquoi fallait-il que cette mission prenne une tournure aussi tragique ? […] « Comment te sens-tu, grande soeur ? » demande Ikada. Mais à nouveau, aucune réponse. *Toc Toc Toc* « Kobuna ? » s’étonné Ikada. « Qu’est-ce que tu fais là ? ». « Tiens ! » répond le garçon en lui remettant des coquillages tout aussi scintillants les uns que les autres. « Je suis sûr que ça fera plaisir à Lady Seiren ! ». « Merci… » bredouille un Ikada chamboulé. « Merci pour elle ». […] « C’est toi qui a dessiné ça ?! » s’enthousiasme Kobuna à la vue d’un croquis de bateau. « Oh, oui…  Rien de spécial ». « Bien sûr que si ! Bref ! Viens avec moi sur le toit ! Je vais te montrer quelque chose ! ». Soit ses performances à la sarbacane. « Alors ? » se vante t-il. « Je suis un génie, hein ? ». « Oui, ahah ». « J’ai hâte de montrer mes progrès à mon père ! ». À cet instant, le jeune homme ne se doutait pas qu’il ne reverrait plus son paternel. « Il sera fier de moi, tu crois ? ».

Décidément, j’aime beaucoup cet arc malgré ses inconstances visuelles et narratives. Le fait de réaliser un focus aussi important sur les séquelles géopolitiques et psychologiques de la guerre est selon moi très important. D’autant plus que le studio Pierrot apporte beaucoup de nuances avec bon nombre de dissensions internes à même les camps belligérants. Par exemple, la vision du fils ainé des Funato, Isari, est très différente de celle de son père. Lui est plus tactique et réfléchi tandis que Araumi se veut plus orgueilleux et fier. « Tu es devenu bien lâche et peureux durant mes cinq années de détention, Isari ». « Tu n’es pas le seul à avoir souffert durant cette période, père ! ».

Fier

Ceci-dit, j’aurais aimé qu’un peu plus d’attention soit accordé à la mère de Ikada et la souffrance que sa disparition a causé à Araumi. On voit bien que la promesse de faire d’Ikada un leader le tourmente de bout en bout. D’autant plus que Ikada n’a aucunement envie de se lancer dans la bataille. Mais la mort de Seiren, particulièrement réussie en termes de scénographie, devrait avoir un impact non négligeable sur sa psyché. Rappelons que la haine des Funato est directement liée à la main-mise de Kirigakure sur les mers du nord qu’ils considèrent comme leur foyer. L’un des meilleurs épisodes de l’arc. Sans aucun doute.

Publié le
Catégorisé comme Anime Étiqueté Boruto

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires