Boruto 218 : Camarades

Camarades

« Tu as fini par te montrer, Kawaki… » se satisfait Isshiki alors qu’il se préparait à exécuter Naruto. « Parfait ! ». « Koton no Jutsu ! » lance Kawaki. Mais cela n’a aucun effet et Isshiki a tôt fait de s’emparer du jeune homme. « Alors, comme ça, tu te prends pour un shinobi ? ». « Nanadaime m’a accepté en tant que tel ». « Tu ne deviendras jamais un shinobi… » affirme Isshiki. « Tu ne deviendras jamais rien d’autre que mon réceptacle ». « C’est là où tu as tort. À moi qui étais vide, il m’a donné une raison de vivre ! ». « Ho, ce supposé lien qui vous relie toi et lui ? Cette main droite qui m’a permis de te retrouver ? Sans l’affection qu’il éprouve envers toi, tu aurais pu avoir une chance de vivre ». « Un monde sans lui n’a aucune valeur pour moi ». Car plus que d’être camarades, Kawaki considère Naruto comme le père qu’il aurait rêvé d’avoir. « Plutôt mourir que de vivre avec sa mort dans la conscience ! ».

Camarades

Damn ! À peine avons-nous le temps de nous réjouir de la mort de Isshiki, vaincu par l’enfant qu’il avait tant martyrisé par le passé, que nous devons encaisser l’attaque de Momoshiki ! Et la perte du rinnegan de Sasuke qui ne pourra désormais plus se téléporter où il le souhaite. Sans compter les autres capacités qu’il pouvait déployer grâce au Dojutsu. Manifestement, Momoshiki pourra sacrifier Kawaki à l’Arbre Divin vu que celui-ci continue à détenir de l’ADN Otsutsuki (environ 80%) même après la perte du Karma. « Le fruit ne sera pas aussi exceptionnel qu’espéré mais tout de même décent ».

Puis vint le dernier quart. La mort tant redoutée de Naruto qui n’aura finalement pas lieu. Kurama, en revanche, nous fait ses adieux. Fieffé renard qu’il est ! « Je n’avais jamais dit qu’on y passerait tous les deux ! » ose t-il affirmer alors que son chakra s’évapore dans le cosmos. La vérité est qu’il a préféré mentir à son ami par crainte que celui-ci hésite ou refuse en apprenant que lui-seul y resterait. Une fois le Mode Baryon activé. D’ennemis jurés à camarades d’âme, Kurama et Naruto nous auront fait traverser bien des tempêtes. Assister à la fin d’un protagoniste présent à nos cotés dès le tout premier épisode de Naruto a de quoi comprimer les coeurs. Et embrumer les regards. « À moi qui n’étais qu’un amas de haine, tu m’as appris ce qu’était l’Amour ». Adieu, Kurama. Nous ne t’oublierons jamais.

Camarades
Publié le
Catégorisé comme Anime Étiqueté

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Habz
Habz
19 jours il y a

Triste episode, mais quelque chose me dit que ce sera pas sa dernière rencontre avec Kyuubi.

Cet incident là, nous amène vers la fameuse « mort » du Nanadaime comme mentionné dans la tte 1ere scène de Boruto lorsque Kawaki et Boruto adulte se font face

Habz
Habz
18 jours il y a
Répondre à  Faël Isthar

Je fesais + allusion au moment ou Naruto allait mourir qu’il reverrai Kyuubi