Facebook

Published on mars 13th, 2013 | by Faël Isthar

0

Une mère essaye de vendre ses enfants sur Facebook

Des fois, on se dit qu’il y a des paires de claques qui se perdent. Dans l’État d’Oklahoma, une mère, Misty VanHorn, a tenté de vendre ses deux filles de 10 et 2 ans sur le réseau social Facebook : et cela pour la somme de 4000$. Et elle s’y est prise à plusieurs reprises, indiquant sur son wall avoir absolument besoin de l’argent, et avait même fini par trouver un preneur (une femme) pour sa fille de 10 ans. Dieu sait ce qu’il lui serait arrivé si la police n’avait pas été prévenu à temps.

“T’as juste à venir à Sallisaw, c’est à 30 minutes d’ici et je te donnerai toutes ces affaires et tu pourras l’avoir pour toujours en échange de 1000$.” disait l’un des messages privées. Le pire : Misty voulait ces 1000$ pour payer la caution de son petit ami qui se trouve actuellement en prison. Surréaliste.

Et si seulement ce cas était isolé. Mais non : de par le monde, il existe des parents capable de vendre leur propre enfant pour de l’argent. Il y a trois jours, Natisha Hillard (Indiana) fut arrêtée pour avoir vendu en toute connaissance de cause sa petite fille de 18 mois à un pédophile de 39 ans. Oui, elle savait que son bébé allait être violée et filmée.

Heureusement, le FBI est parvenu à arrêter le pédophile, Christopher Bour, et la mère avant que la “transaction” n’ait lieu. Lors de la perquisition du domicile de Bour, des photos/vidéos furent retrouvées : elles comportaient des viols d’enfants âgés de moins de 13 ans dont certains commis par Bour et Natasha Hillard. La réaction de la webosphère ? “La seule consolation que nous puissions avoir, hormis le fait que des gosses aient été sauvés, est que ces deux individus seront jugés dans un état où la peine de mort est autorisée”.

Misty meme

Tags: , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑