The Umbrella Academy S03 : La Sparrow Academy

Sparrow Academy

Séoul, 1er Octobre 1989 : Deux adolescents se laissent aller aux joies du premier amour. « Quelques secondes plus tard, un bébé naquit ». À la douzième heure du premier jour d’octobre 1989, douze femmes à travers le monde accouchèrent au même moment. Et cela sans qu’aucune d’entre elles n’aient été enceintes. Quelques instants plus tard, le milliardaire excentrique Sir Reginald Hargeeves en adopta sept. […] Marcus (N°1), Ben (N°2), Fei (N°3), Alphonso (N°4), Sloane (N°5), Jayme (N°6) et Christopher (N°7). Et c’est ainsi que les membres de la Sparrow Academy firent connaissance avec leurs alters de la Umbrella Academy. « Père… » s’interroge Ben. « Pouvez-vous me dire qui sont ces sinistres connards ? ».

Sparrow Academy

Il aura fallu attendre l’épisode 8 (sur 10) pour que cette S03 devienne intéressante. Autant vous dire que c’est peu… Trop peu ! Je me demande si le covid a joué dans les conditions de réalisation mais la différence de traitement entre les deux premières saisons et celle-ci est probante. Qu’il s’agisse des nouveaux personnages de la Sparrow Academy, peu attachants mis à part Ben et Sloane, ou de la trame erratique. Puis on en parle de la direction du cast ? Quasiment toutes les actrices et acteurs, à l’exception notable de Five et Klaus, patinent en termes d’interprétation scénique.

Soit c’est poussif, soit c’est à coté de la plaque. Puis quelle écriture hasardeuse ! L’implication d’un Harlan senior pour justifier toutes sortes d’évènements n’a pas du tout résonné en moi. De même que la « nouvelle » Allyson qui devient une peste pour les mauvaises raisons. Il faudra patienter jusqu’à la mort de nombreux protagonistes (et un certain mariage) pour que l’histoire s’embarque à nouveau sur de bons rails.

Heureusement qu’on a eu entre temps les moments avec Klaus et Five puis Klaus X Le pire papa de tous les temps. Sans omettre la scène de battle sur Footloose entre la Umbrella Academy et la Sparrow Academy ! Puis Pogo ! Toujours aussi badass. Quant au personnage de Reginald Hargeeves, j’admets que malgré son caractère ô combien détestable, il demeure incontournable. Tant il est responsable du caractère anarchique de cette famille atypique.

Quel dommage que les scénaristes ne soient pas parvenus à rendre la Sparrow Academy aussi marquante ! C’est clairement un acte manqué. Trop de morts surgissent trop tôt. Puis ce character building aux abois, encore une fois… Il y avait un potentiel, vindiou ! Au moins cette version de Ben (bien plus agaçante et nerveuse que l’ancien Ben) s’inscrit-elle à nouveau dans le paysage. Via un début de bromance avec Klaus, évidemment.

Sparrow Academy

En croisant les doigts pour que la S04 soit réussie de bout en bout ! Sachant qu’elle devrait clôturer la saga pour peu que Netflix ne décide pas d’annuler tout d’un coup. Ces emplumés en sont capables… Mes attentes ? Une dramaturgie réussie et qui s’assume avec un nemesis marquant et, allez, une Sparrow Academy qui serait traitée à sa juste valeur. J’y crois !

Sparrow Academy

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires