Séries Parfaitement Splendide

Published on octobre 15th, 2020 | by Faël Isthar

0

The Haunting of Bly Manor 09 : Parfaitement Splendide

Parfaitement Splendide

« Je m’appelle Hannah Grose et nous sommes en 1987… » réalise la Gouvernante. « Charlotte est morte. Rebecca et Peter sont morts. Je suis morte ». Pour autant, Hannah ne veut pas partir. « À cet instant… » se rappelle t-elle alors qu’elle revisite la première fois où elle et Owen se sont rencontré(e)s. « Je me suis dit quel homme charmant et curieux tu es ! Après tout ce temps, j’avais oublié ce sentiment ! Je t’ai regardé et qu’est-ce que j’ai essayé de ne pas penser à toi ! ». Mais la tâche s’avéra impossible. Le coup de foudre, bien réel, avait transfiguré le quotidien d’Hannah. « J’ai imaginé tant de fois nos escapades hors de Bly ! On se serait installés(e)s à Paris, tu aurais ouvert un sublime restaurant et j’aurais passé le reste de ma vie à écouter tes horribles jeux de mots ». Oui, Hannah aimait profondément Owen. Et celui-ci l’aimait en retour. « J’aurais aimé te le dire avant qu’il ne soit trop tard ». Alors, tout aurait été parfaitement splendide.

Après la genèse, l’épilogue. Un Happy Ending, comme je le souhaitais si ardemment, mais doublée d’une saveur douce-amère. Dani fut exceptionnelle. À vrai dire, toutes les résidentes et résidents du Manoir de Bly le furent à leur façon. Sauf Peter, ahah. La frontière entre le bien et le mal est parfois ténue mais certaines âmes parviennent sans difficulté à ne jamais tomber d’un coté ou de l’autre. Être trop bon n’apporte rien de bon. Être trop mauvais n’apporte rien tout court. Un avenir « parfaitement splendide » se doit de rester une illusion. Doit-on pour autant baisser les bras ? Bien sûr que non ! Dani, après avoir invité Viola en elle, ou plutôt le monstre qu’il en reste, savait ses jours comptés. Cela ne l’a pas empêché de savourer chaque instant passé avec la femme de sa vie. Laquelle, avec la folie du désespoir, s’est accrochée jusqu’au bout. « Même lorsque tu ne ressentiras plus rien, je ressentirai pour deux ». Hélas, mille fois hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Et l’heure est venue de dire adieu au Manoir de Bly. Qui aurait cru qu’une histoire de fantômes se mue en histoire d’amour  ? Peu de monde. « Mais, au fond, ne s’agit-il pas de la même chose ? ». Amour et regrets. Passion et hantise. Évanescence puis Éternité.

9/10

*Coup au Coeur*

Parfaitement Splendide

Note Finale : 9/10

*Coup au Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑