Séries Prunelle

Published on juin 30th, 2021 | by Faël Isthar

0

The Handmaid’s Tale S04E09 : La Prunelle De Nos Yeux

Il est temps pour June de raconter à Luke comment s’est passée sa dernière rencontre avec Hannah. « Elle ne m’a pas reconnue… » commence t-elle. « Notre fille a eu peur de moi et je n’ai rien pu y faire… Je suis tellement désolée ». « Tu n’as absolument rien à te reprocher… » essaie de lui faire comprendre Luke. « Ces animaux l’ont mis dans cette situation. Ils nous l’ont arraché de force et ont fini par la conditionner à cette prison ». « Au moins est-elle en sûreté… Nick m’a dit qu’elle était rentrée chez elle ». « Chez elle ? Chez elle, c’est ici ! ». « Je sais… ». « Nous devons la trouver et la ramener au Canada ! ». « Et comment nous y prendre d’ici ? ». « Ensemble ! ». « … ». « Nous allons ramener la prunelle de nos yeux chez nous !  Ici, à la maison ! ».

Prunelle

Fort heureusement, durant toutes ces années de séparation, Luke a pu réunir bon nombre d’informations sur l’endroit où pourrait se trouver Hannah. Il n’empêche qu’ils ne parviendront à rien sans l’aide d’allié(e)s à Gilead. Pour l’heure, Joseph Lawrence se refuse à prendre le moindre risque par peur d’y laisser sa vie. Quant à Nick, celui-ci a encore moins de marge de manoeuvre et June semblait d’abord réticente à l’idée de le contacter. Parce qu’elle éprouve des sentiments forts envers lui et que Nichole est leur fille née d’une union d’amour. Cela étant dit, quel autre choix y a t-il ? Hannah est la prunelle de leurs yeux et se trouve dans un lieu des plus dangereux. Quand bien même elle n’en a (heureusement) pas encore conscience. À même son école d’arts domestique au Colorado.

Prunelle

De fait, plus les jours s’écoulent, plus Gilead ne cesse de rajouter des strates dans l’horreur. Ces « Breeding Colonies », par exemple. Prisons où les handmaids ayant « posé problème » sont incarcérées et violées. Pieds et poings liés mais dans le sens littéral du terme, cette fois-ci. Il y a de quoi être révulsé(e). Il y a de quoi perdre sens de la réalité. J’ignore comment Janine, à nouveau emprisonnée, parviendra à protéger Esther du sort qui l’attend. Ce système broie les personnes de part en part et l’un des pires aspects de cette idéologie est qu’elle dispose de son lot de partisans. Canada y-compris. Toutes les horreurs pour peu que cela soit à la « gloire de Dieu ». Cette fin avec la remise en liberté de Fred Waterford en échange de toutes les informations dont il dispose sur Gilead est… si humaine. Si politique. La chandelle n’en vaudra jamais la peine. « À moins que l’on ne retrouve la prunelle de nos yeux »

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑