The Boys S03 : L’Avènement Des Sept

« Stormfront… » peine à y croire Homelander. « Comment as-tu pu faire ça ? Je t’aimais tant ! ». « Et tu auras toujours une place dans mon coeur » répond son ancienne compagne. « Pour autant, le 4e Reich demeure mon Amour d’une vie ». Homelander est grandement peiné car il sait ce qu’il lui reste à faire. « Tu es un monstre ». « Oh ? Et qui vas m’arrêter ? Toi ? ». « Lui et nous » répond Reine Maeve qui, avec ses comparses, vient de débarquer sur le champ de bataille.« Considère ceci comme l’officialisation de notre rupture, salope nazie ! » assène Homelander. Et bim ! Quelle punchline ! Sur ce, que le dernier combat pour la survie de l’humanité commence. « Camarades… » poursuit le plus iconique héros des États-Unis d’Amérique. « Rassemblez-vous !!! ». L’Avènement des Sept peut commencer !

Sept

Là où j’avais trouvé la S02 maladroite et perfectible, cette S03 de The Boys se révèle maitrisée de bout en bout avec différents arcs narratifs faisant l’objet d’un soin continu. Dont Homelander et cette tyrannie psychotique qui se pare d’un sens de la paternité tordu mais bien réel.

Le nouveau venu, Soldier Boy, est lui-aussi réussi en tant que méchant et anti-héros malgré lui (merci, Butcher). Arrogant, méprisant et violent à l’encontre de sa propre team. Mais charismatique et doté d’un certain sens du devoir et de la famille. Le voir tiraillé après avoir appris qu’il est le père de son remplaçant, Homelander, est un twist que je n’avais pas vu venir. Lui qui était jadis conspué par son paternel.

Queen Maeve se révèle quant à elle flamboyante et fragile dans sa tentative de rédemption. Non-seulement coupe t-elle ses liens avec Homelander et Vought mais elle essaye d’être une héroïne. Digne de l’Avènement des Sept vendu par l’entreprise mercantile. Clairement, en termes d’intégrité et de courage, elle et Stella font la paire. Quitte à trébucher et s’opposer tout au long de ce rude sentier. J’espère qu’elle aura son Happy Ending (quand bien même son retour sur le devant de la scène ne fait guère de doute)

Sept

Hors Vought, impossible de ne pas penser à Kimiko et son acquis de conscience eu égard à ce qu’elle est. Avec ou sans Composé V ! « Il ne m’a pas rendu comme je suis, il a facilité ce que j’étais depuis le départ ». Ce n’est pas le fait d’avoir de super-pouvoirs qui rend méchant ou non un individu. Simplement, le fait de devenir surhumain enlève en grande partie le risque qu’être soi implique. Pour le meilleur et (souvent) pour le pire.

Il va sans dire que ce ne sera que le meilleur pour Kimiko. Et quelle belle idylle avec Frenchie ! Prisonniers depuis la tendre enfance mais résolus à se libérer ensemble. La Crème a lui-aussi de belles valeurs mais cela ne l’empêche pas d’être rongé par ses traumas. Au point de déteindre sur sa fille qui est son trésor de vie. « Brisé et paumé ». À l’image des Boys.

À l’image… de Butcher. Sans nul doute le pire d’entre eux. Qu’importe les horreurs de son enfance et adolescence, il y a toujours une part de libre arbitre dans ce que l’on fait subir aux autres. D’autant plus lorsqu’on atteint un certain âge. Butcher a délibérément choisi de faire passer sa vengeance devant le bien-être de ses propres camarades. C’est dingue de voir à quel point lui et Soldier Boy reproduisent les mêmes schémas nocifs que leurs paternels.

Au moins ne franchit-il pas la ligne rouge. Contrairement à A-Train qui, malgré son semblant de bonne volonté, persiste à décevoir (à une exception). L’archétype du minable qui ne veut pas se l’avouer. Quitte à déformer l’image de son miroir. Et que dire de Noir qui bénéficie de l’un des plus beaux développements de la saison !

Ce trauma qu’il s’est coltiné des années durant à cause de Soldier Boys, ses ami(e)s imaginaires lui permettant de s’accomplir en tant que « héros ». Et quelle relation ambiguë avec Homelander… Une sorte de fraternité morcelée en mille morceaux mais bien présente. J’espère vraiment qu’il a un pouvoir d’auto-guérison. Ça serait du gâchis d’en finir ainsi. L’Avènement des Sept ne peut survenir sans lui.

Sept

Bref ! Entre ces différents arcs, une direction de casting impeccable (AUCUNE fausse note c’est dingue !), une trame qui ne cesse de se bipolariser avec des partisans de Homelander radicaux au possible (le parallèle avec les États-Unis est évident) et une réalisation aux petits oignons, il va sans dire que j’attends la S04 avec forte impatience. L’Avènement des Sept ne fait que commencer ! Et Ryan a le potentiel pour devenir un nemesis de folie. Quel vent de fraicheur comparé à la volonté du MCU (que j’adore ceci-dit) de rester dans les lignes. Allez, la suite !

Sept
Publié le
Catégorisé comme Séries

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Habz
Habz
1 mois il y a

Dommage, cette saison aurait mérité un article pour chaque épisode…Jensen Ackles a été top en tant que Soldier Boy. C’était LE PERSONNAGE de cette saison ! Rien de surprenant vu son rôle de Dean Winchester (supernatural). Quelqu’un de très marqué par son sens du devoir, et sa définition de masculinité.

Je serais même pas surpris d’apprendre que Stormfront est la mère biologique du protecteur.

Je pense que Black Noir reviendra : soit Soit Stan Edgar le récupèrera/ ou son pouvoir autoguériseur/ ou possible de le ramener à la vie avec le composé V. Son histoire est assez tragique.

Hughie a énormément pris en assurance et muri. C’est tt autre perso qu’on a vu.

Kimiko est Frenchie ont vu leur relation avancer.

Maeve qui était en retrait dans les 2 premières saison est vraiment passé à l’action.

L’épisode Herogasm était une dingue sans nom !

La crème a été un peu agaçant par moment. Même si ses comportements sont justifiés (par rapport à Soldier boy)

Quant à Victoria Neuman, nous avons pu voir qu’elle est très pragmatique. Elle éviter la confrontation avec le Homelander. Qu’elle fasse gaffe à Stella, cette dernière peut l’aveugler définitivement avec son contrôle de la lumière. Car on a pu voir qu’il faut qu’elle visualise sa cible avant d’utiliser son pouvoir.

Ryan a vraiment été l’élément qui a tt chamboulé dans le dernier épisode. Notamment sur le déroulé du combat final. Butcher s’est retourné contre le Soldier Boy. On risque de voir un Ryan totalement imbu de sa personne dans la saison 4. La phase de Butcher qui lui reprochait la mort de Becca a eu + de conséquence que prévu. Car il s’est tourné vers la seule personne qui l’aimera inconditionnellement : son père.

Quant au Protecteur…sa folie a encore grandit (Supersonic) et il se permet même de tuer devant ses fans…Son double imaginaire dans le miroir va encore faire parler de lui

Quant à A-train, l’homme poisson et Ashley, ils commencent à réaliser les sables mouvants dans laquelle le protecteur est en train de les ensevelir

Dernière modification le 1 mois il y a par Habz