Geek

Published on novembre 29th, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Toriko Tome 8 – Welcome to Gourmet Town

Aux prises avec Grinpatch, l’un des sous-chefs de la Gourmet Corp, Toriko parvient à développer une nouvelle technique lui permettant de projeter ses fourchettes à distance. Ce qui s’avère rapidement pratique face à qui est justement un expert du combat à distance. Mais le combat tourne court quand est appelé à se réunir d’urgence chez la gourmet corp.

On ne saura donc pas la finalité de ce duel même si Toriko sent que en gardait sous le coude. De retour chez eux, Toriko et profitent du BB Corn rapporté pour souffler un peu…jusqu’à ce que Toriko ne soit invité à la ville de toute les délices : Gourmet Town. Il en profite d’ailleurs pour ramener Komatsu afin qu’il puisse goûter à la fameuse Century Soup.

Concoctée par la légendaire Setsuno , cette fabuleuse soupe manque pourtant d’un ingrédient ultra rare : une denrée conservée sur le contient glacé le plus dangereux au monde : Ice Hell ! Et pour obtenir cette denrée, un milliardaire lubrique, le colonel Mokkoi, a réuni une équipe de choc avec récompense de à la clé . Et Toriko en fait évidemment partie !

Axé combats, expédition et découverte culinaire, difficile de sortir déçu de ce 8eme tome de Toriko. D’autant plus qu’on découvre la fameuse Gourmet Town : ville immense dédié à tout les malades de gastronomie. On appréciera d’ailleurs le travail de l’auteur sur le traitement et le fonctionnement interne de cette ville qui regorge de secrets.

Hm moi j’ai quand même été un poil déçu par la lenteur de l’intrigue : l’auteur aime effectivement passer du temps sur certains aspects de son univers (notamment les plats et aliments) mais parfois c’est trop long. Et là clairement la partie dédié à la découverte de la Century Soup aurait pu être raccourcie d’au moins un chapitre.

C’est parce que tu es trop impatient l’ami ! Certes l’équilibrage entre approfondissement et développement de l’intrigue pourrait être mieux calibré mais ça n’enlève en rien au plaisir de la découverte ! Qui plus est, le dernier tiers présente suffisamment de persos et de rebondissements à venir pour qu’on pardonne à Mitsutoshi Shimabukuro son excès de zèle. Vivement la suite !

Note Yzgen : 8/10

Tags: , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



Back to Top ↑