Review : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers – « Bienvenue à la Maison »

Trailer

Depuis la mort de son grand-père Abe, Jacob (Asa Butterfield) n’a de cesse de ressasser les étranges histoires qu’il lui racontait étant petit. Les enfants particuliers, le couvent en plein Pays de Galles…et les Hollows. Ces monstres invisibles qui arrachent les yeux des chérubins et les dégustent afin de redevenir humains. Sans oublier l’incontournable Miss Peregrine (Eva Green) —> Régente indomptable et imperturbable ayant réussi à créer une boucle temporelle à même de protéger sa famille. Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et les Hollows sont de retour. Il est temps pour Jacob de voir le monde comme il l’est vraiment.

miss-peregrine-enfants-particuliers-review-1

Autant vous prévenir d’emblée —> Ma review n’est probablement pas représentative du ressenti global vis-à-vis de Miss Peregrine et les Enfants Particuliers ! Pour la simple et bonne raison que je n’ai jamais accroché à la pâte Tim Burton u_u Et Miss Peregrine ne fait malheureusement pas exception à la règle… Du coté des points positifs, impossible de ne pas mentionner l’incroyable direction artistique avec ce visuel à la fois féerique, angoissant et si caractéristique de l’univers Burton. L’enfant qui loge des guêpes dans son corps, les jumeaux au regard de Gorgone, l’adolescent capable de donner vie à n’importe quel matière et d’en faire ce qu’il veut… Sur ce point, Miss Peregrine est une incontestable réussite et la mise en scène s’avère aussi grandiose et magique que le roman de Ransom Riggs.

miss-peregrine-enfants-particuliers-review-2

Alors pourquoi, en dépit de cette réalisation sublime, n’ai-je pas pu apprécier la dernière oeuvre de Tim Burton ? Pour plusieurs raison. Et ça commence par le rythme ou plutôt cette absence de rythme qui m’a valu de nombreux moments d’égarement, de soupir et de demi-sommeil x_x Je n’ai jamais accroché à la narration de Burton dont je trouve la densité particulièrement absente. La faute à un character building et un character bonding qui se contentent de nager en surface plutôt que d’aller au fond des choses. Dommage vu la prestation remarquable d’Eva Green en Miss Peregrine <3

miss-peregrine-enfants-particuliers-review-3

Quant au grand méchant, Barron interprété par Samuel L. Jackson, autant dire qu’il ne se démarque pas vraiment de la masse des bad guys bêtes et malveillants —> Se contentant de faire son show avant de disparaitre comme prévu >_< Les enfants sont adorables ceci-dit ! Et quand bien même l’histoire reste linéaire (avec une romance nostlagique à l’eau de rose), il faut avouer que la Famille Peregrine est à croquer ! Notamment Ella Purnell (Emma) tout bonnement SUBLIME *_* Ha ! Si seulement j’étais plus réceptif à la filmographie Burton... Ça a toujours été un gros problème et beaucoup d’entre vous, fans du bonhomme, me le reprochent xD À voir si vous appréciez Burton et ses univers enchanteurs. À éviter si l'homme vous laisse de marbre.

miss-peregrine-enfants-particuliers-review-4

Note YZ : 6,5/10

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires