Geek

Published on novembre 23rd, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Beelzebub Tome 10 – Just not strong enough

On avait laissé Tastumi Oga avec une Aio Kunieda lui intimant de lui dire la vérité sur l’identité réelle de Beelzebub. Ce à quoi notre héros a apparemment du mal à répondre, se perdant en délires grossiers, jusqu’à ce que En’ô, le grand frère de Beelzebub, ne débarque accompagné de trois servantes. Venu dire bonjour à son petit frère, En’ô a également été investi d’une autre mission…

Et là, stupeur générale : Satan, le daron, est pas très content des humains et a donc décidé de les exterminer parce que voilà. Pour accomplir cette besogne, la troupe des 34 piliers du comte Behemoth a été dépêché sur place et est tenu d’intervenir au plus vite ! Et justement, les victimes du côté de nos héros ne vont pas se faire attendre.

C’est simple. Que ce soit Oga, Tôjô Hidetora ou encore Kaname Izuma : tous sont impuissants face au pouvoir démoniaque des sbires de Behemoth. Tous ? Peut-être pas non si on inclut un certain professeur badass du nom de Zenjûrô Saotome qui, lors du précédent tome, avait déjà OS le top 3 des musclés. Vous voulez voir du charisme ? Vous allez en avoir !

Davantage axé action que les tomes précédents, Ryuhei Tamura nous prouve ici qu’il peut également nous tenir en haleine dans le registre “action sérieuse” grâce à de beaux effets de mise en scène et une plume vraiment agréable. Chose qui n’était pas forcément acquise à la lecture des premiers tomes.

Après j’attends quand même de voir si les nouveaux personnages (exceptés ceux qu’on adore déjà) auront un semblant de personnalité ou bien se contenteront d’être de futurs faire valoir comme dans 90% des shonens. Côté anciens, rien à redire par contre avec notamment un Tôjô toujours aussi impressionnant de bestialité : définitivement mon personnage préfèré !

Idem, je trouve que c’est un des protagonistes les plus réussis de la série ! Sinon pour revenir à ce que je disais : l’humour n’est pas non plus totalement oublié (merci En’ô) et c’est justement ce qui nous fait autant adhérer a Beelzebub : car c’est concentré de shonen alliant humour et badasserie tout en disposant d’une intrigue solide et de personnages réussis. On en redemande !

Note Yzgen : 8,5/10

Tags: , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑