Ready Player One : À la Recherche des Trois Clés

Oasis

« Vous êtes prêts ? »

Nous sommes en 2045 et le monde est en proie à une crise énergétique sans précédent. La faute au réchauffement climatique qui a provoqué mout crises migratoires et famines. Sans compter les guerres civiles qui s’en sont suivies. Aujourd’hui, la société est au bord du gouffre mais parvient à trouver un semblant de sérénité grâce au jeu de réalité virtuelle Oasis ! Jeu de rôle massivement en ligne dans lequel il est possible d’évoluer à travers toutes sortes d’univers ! Grâce aux visiocasques et à des dispositifs haptiques permettant de ressentir les sensations ! Véritable exutoire des temps modernes, Oasis a basculé en course au trésor il y a cinq ans de ça. Lorsque le créateur du jeu, James Halliday, est mort en promettant de léguer sa société et sa fortune de 500 milliards de dollars à quiconque trouverait trois clés. Véritables sésames menant au Easter Egg du Oasis ! « Bonjour ! Mon nom est Wade Watts, 17 ans, et je compte bien m’emparer de l’oeuf sacré ».

Oasis

J’ai bien fait de me méfier de la hype entourant ce film ! À la vue du trailer, j’avais déjà un mauvais pressentiment. À savoir que les personnages ne m’inspiraient pas grand chose. De même pour l’univers pourtant inspiré de la Geek Culture. Mais vous aurez beau parsemer votre oeuvre de références geek (ce qui, en soi, est une bonne chose), ça ne la rendra pas indispensable pour autant ! Ce que je reproche à Ready Player One –> Sa platitude ! Et sa vacuité. Le concept est intéressant (s’évader du monde réel pour trouver refuge dans un Oasis virtuel) mais l’histoire est quant à elle terriblement banale. Tout est prévisible du fait d’une écriture peu inspirée. Et ce ne sont pas les différents protagonistes qui adoucissent ce constat ! Pour ma part, je ne me suis attaché à aucun perso. Tous sont peu intéressants et sans réelles aspérités. Puis le background du héros balayé à la va-vite…

Oasis

Quant au méchant, que dire ! Cliché au possible et anti-charismatique. Comment voulez-vous entrer dans l’intrigue ? Heureusement que la réalisation AAA et la mise en scène de Spielberg sauve les meubles. Avec deux grosses scènes d’action (la course du début et la bataille de fin) qui valent leur pesant de rupees. Sans pour autant marquer les esprits. Autrement, on se retrouve face à un film familial sans grandes ambitions si ce n’est celle de brasser un public le plus large possible. Du coup, je vous avoue avoir du mal à comprendre pourquoi Ready Player One a récolté autant d’avis positifs ! Qu’il s’agisse des spectateurs ou de la presse. J’ai l’impression de revenir à ma visio post-Skyfall que quasiment tout le monde avait surkiffé avant de revenir sur Terre. En soit –> RPO est un film correct mais loin de justifier cette farandole d’éloges. Qui plus est, toutes les scènes du monde réel sont fades. Avec un casting banal… À voir si vous avez la carte UGC/Gaumont. Autrement, attendez que vos proches l’aient vu et demandez-leur ce qu’ils en ont pensé.

Oasis

7/10

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires