Pays-Bas : Une Victime de Viol Autorisée à se faire Euthanasier

Pays-Bas-Euthanasie-Viol-

La jeune femme de 20 ans et a été violée dès l’âge de 5 ans. Son calvaire aura duré 10 ans. 10 années d’enfer qui ont laissé des stigmates tels qu’elle estime ne plus pouvoir y faire face. Au jour d’aujourd’hui, Kat (nom fictif) souffre d’anorexie, d’hallucinations, de stress post-traumatique et a plusieurs fois tenté de mettre fin à ces jours. Or, Kat réside aux Pays-Bas, un pays qui lui donne la possibilité d’être euthanasiée si elle se considère comme « irrécupérable ». À savoir incapable de remonter la pente sur le moyen-long terme.

Pays-Bas-Euthanasie-Viol-2

Pays-Bas-Euthanasie-Viol-3

Une décision qui, après l’accord d’un corps médical attestant de la « véracité » des dites souffrances, est dûment appliquée. D’ici quelques semaines, Kat ne sera plus de ce monde. Tout comme plus de 5500 personnes qui, chaque année, se font euthanasier pour la même raison –> une souffrance psychique « insurmontable ». Les Pays-Bas ont-ils eu raison d’appliquer une telle législation depuis 2002 ? Difficile à dire. Si une personne se trouve dans un tel état de souffrance et de détresse, doit-on l’empêcher de mettre fin à ses jours quitte à s’opposer à sa volonté ? La profondeur du traumatisme est-elle vraiment insurmontable ? Qu’en aurait pensé la victime d’ici quelques années ? Peut-être ces choses-là se règlent t-elles au cas-par-cas. Et ici, les médecins ont abandonné l’espoir de redonner à Kat le goût de vivre. Mes pensées à elle. En espérant que son ou ses tortionnaires vivent l’enfer jusqu’à la fin de leurs jours.

Lonely-1

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires