One Piece Tome 100 : Un Roi, Un Seul

Un Roi

Sanji n’a jamais frappé de femme depuis qu’il est né et cela ne risque pas de commencer aujourd’hui ! Qu’importe qu’il soit prisonnier de Black Maria, l’une des Tobi Roppo de l’Équipage Des Cent Bêtes. « Appelle Nico Robin à l’aide !!! » lui ordonne t-elle en le matraquant de coups. « Sa connaissance des Ponéglyphes nous sera très précieuse alors active-toi! ». Et Sanji… s’exécuta ?! « Robin d’amourrrr ! » crie t-il à s’époumoner. « Au secours, je suis pris en otage dans la salle de banquet au troisième étage !!! ». « Je ne te savais pas aussi couard ! » se satisfait Black Maria. « Et maintenant, deviens mon petit animal personnel ! ». « Hors de question ! J’aime toutes les femmes ! ». « Sache que je ne supporte pas les hommes volages !!! ». Quelques instants après, Nico Robin intervint et, dans son sillage, un Roi émergea de l’ombre.

Mis à part l’intervention remarquée de Nico Robin et le fait qu’Oda fasse pour une fois intervenir une femme au secours d’un homme, force est de constater que la première partie du tome 100 est relativement quelconque. La faute à ce manque constant de dramaturgie qui, ici, se fait remarquer à travers l’absence de morts alors qu’une bataille sans pitié a lieu dans l’espace de concert situé sous le dôme. Le poison de Queen ayant tôt fait de transformer tous les participants en démons de glace. Alliés ou ennemis ! Ça aurait pu donner lieu à une situation angoissante, Chopper faisant tout pour concocter un antidote à temps, mais le fait que sa réussite soit si complète ne fait craindre le pire à aucun moment.

En soi, on finit par s’habituer à cette constante mais la manie d’Eichiro d’orchestrer des fausses morts, ici, en l’occurence, celle de Hyogoro des Fleurs, est pour le moins agaçante. Gentils ou méchants, quasiment personne ne meurt dans One Piece et cela malgré l’ampleur du péril. En ressort un manque de crédibilité qui sait s’effacer eu égard à la richesse du lore et la densité du narratif. Mais tout de même ! Kanjuro toujours pas mort, Kiku qui échoue à deux fois de l’abattre… Je suis même certain que Kinemon et Ashura Douji vont survivre malgré la violence des coups qu’ils se sont pris.

Heureusement, un Roi et ses témoins se chargent de propulser ce centième volume (!) aux firmaments de la hype ! Avec une collision cataclysmique entre les deux Yonko et la Génération Terrible ! Quelle violence qui s’abat sur Onigashima lorsque Big Mom et Kaido, revêtu de sa forme hybride, lancent une attaque collective ! L’Océan Destructeur ! Quel émoi de voir Zorro parer la fronde, ne serait-ce qu’un instant, en vue de sauver ses camarades ! Ne parlons même pas de son attaque directe qui laissera au dragon une belle cicatrice.

Un Roi
Un Roi

S’il n’y avait pas eu Luffy faisant usage pour la première fois de son haki royal en tant qu’arme, Zoro aurait sans aucun doute volé la vedette à son capitaine ! Par ailleurs, je suis certain que lui-aussi a déployé un fluide royal contre Kaido. Autrement, il ne ne l’aurait pas blessé ainsi.

Un Roi
Un Roi

Et que dire de Big Mom ? L’insubmersible, l’infatigable Charlotte Linlin ! Débarrassée de Zeus, remplacé par une cumulonimbus encore plus puissante, l’Impératrice se montre enfin à la hauteur de sa réputation en semant le chaos et la destruction où qu’elle passe. Qu’il s’agisse du camp ennemi ou du camp allié, Big Mom entend imposer son motto à quiconque croise son chemin.

J’aurais aimé qu’elle continue d’entretenir une amitié avec la petite Otama mais Oda semble vouloir la remettre sur le sentier des nemesis sans nuance perceptible. Au passage, notez que, contrairement à Kaido, elle n’a toujours pas saigné depuis le début de la guerre ! Pas étonnant que Law ait compris qu’il allait devoir s’allier à Kidd pour espérer en venir à bout.

Mais malgré tout ça, en seront-ils capables ? Pour la troisième fois d’affilée, Kaido l’emporte sur Luffy.  Et d’une grande longueur ! Si le Roi est assuré de revenir pour un quatrième round, c’est à nouveau en raison de cette chance incroyable qui rythme chacune de ses déconvenues. Une chance liée… à Joy Boy ?

Un Roi
Un Roi

Je prévoyais cinq actes pour cet arc inspiré du Kabuki (théâtre japonais traditionnel) mais vu la teneur des évènements et la fatigue des intervenants qui s’accumule, j’ai l’impression qu’il n’y en aura que quatre. Le dernier segment ferait office de courte ellipse comme le veut la coutume du Kabuki. Comment Oda va t-il s’y prendre pour faire perdre deux monstres de l’ancien temps ? Pour moi, il est manifeste que Luffy et ses acolytes ne dépasseront jamais le niveau de la Vague d’Or (Barbe Blanche, Gol.D. Roger, Big Mom, Kaido). Mais un Roi se doit-il d’être le plus fort ou d’être celui qui sera à même d’instaurer une nouvelle ère ? Réponse très bientôt.

Publié le
Catégorisé comme Mangas Étiqueté One Piece

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
inosuke971
7 mois il y a

Très bon tome mais il y a aucune tension dans cette arc contrairement à Marine Ford ou encore Water Seven, 0 drama, la dangerosité des ennemis complètement absente même au niveau des Yonkos et surtout beaucoup de facilité scénaristique.

C’est un arc à la fois masterclass et décevant