Ciné Hippies

Published on août 16th, 2019 | by Faël Isthar

2

Once Upon A Time In Hollywood : Hippies

« Qu’ils aillent tous se faire ****** !!! »

Il fut un temps où Rick Dalton était la star incontournable des westerns spaghettis. Jusqu’à ce que le genre ne devienne plus aussi juteux qu’auparavant. Sans compter la montée en flèche d’une nouvelle génération qui força Rick à accepter des rôles de méchants. Autrement-dit, des prestations de sous-main où, à force de perdre contre le gentil, Rick entache sa réputation. « C’est officiel… » dit-il à son cascadeur de toujours, Cliff Booth. « Je suis has-been ». Pour autant, hors de question de baisser les bras. Rick est un battant et il compte bien se surpasser encore et encore ! « Au fait, tu sais qui sont mes voisins ? » fait-il savoir à son cascadeur-chauffeur privé. « ? ». « Sharon Tate et Roman Polanski ! ». Les stars montantes qui choisissent de se poser aux cotés de la vieille étoile ! « Qui sait ? » se met à espérer le vieux roublard. « Peut-être sera t-on amené à se rencontrer un jour ? Et ensuite, après plusieurs v… Mais ****** ! Qu’est-ce qu’ils foutent encore, ces hippies de ***** ! Dégagez de la route, bande d’assistés à la *** !!! Parasites de mes ******** !!!». Oui, Rick déteste les hippies.

Hippies

À la base, je n’ai jamais été un fan de Tarantino. Mis à part Kill Vol. I et Pulp Fiction, le reste de ses oeuvres m’a fait osciller entre les « C’était cool » (Les Huit Salopards, Jackie Brown) et les « Moué » (Django Unchained, Inglorious Basterds, Kill Bill Vol. 2). C’est peut-être pour cette raison que Once Upon A Time In Hollywood, considéré comme l’une de ses oeuvres les plus intimistes, est mon Tarantino préféré et mon deuxième film favori 2019 derrière Parasite. Ce ne sera peut-être pas le cas des fans authentiques de Tarantino. Mais c’est un autre débat. Revenons au billet ! Déjà, et c’est une constante chez le réalisateur, les répliques sont merveilleusement écrites. Au point de fluidifier 98% des scènes accordées aux trois personnages principaux que sont Rick Dalton (Leonardo DiCaprio), Cliff Booth (Brad Pitt) et Sharon Tate (Margot Robbie). Le focus sur cette dernière, notamment, pourra être incompris de beaucoup. En particulier parce qu’il reflète l’admiration de Tarantino pour une actrice qui incarne à elle-seule le cinéma des Swinging Sixties. Mélange de candeur, d’hédonisme, de British Touch et de libération des moeurs marquant la fin des années 60.

Durant 2 heures et 41 minutes, les trois récits s’arcboutent et s’entrechoquent sans qu’il y ait de gros fil conducteur. Là où Sharon respire la quête de reconnaissance, Rick transpire de désespoir et de rage en vue d’entretenir la flamme de jadis. Puis il y a Cliff, ce téméraire briscard, et sa chienne si adorable, Rex. Tentant tant bien que mal de casser leur croute en se laissant porter par la rivière de la vie. Quitte à ce que cela les mettent sur le chemin de hippies d’un genre tout particulier. J’ai évoqué la brillance de l’écriture mais comment ne pas aborder le cachet de la réalisation ? Véritable hommage au cinéma des années 60 tout en apportant une touche moderne des plus délicieuses. Sans omettre une bande originale AAA et une fin, mes aïeux, une fin qui m’a marqué comme jamais. Pour conclure, impossible de ne pas évoquer ce cast incroyable. Leonardo DiCaprio et ses mimiques renardes m’ont transporté au point de le soutenir dans une quête au deuxième oscar. Brad Pitt ? Il mérite au moins une nomination pour l’oscar du meilleur second rôle. Enfin, Margot Robbie a certes moins d’impact mais qu’est-ce qu’elle est touchante ! Mention honorable à ces hippies qui, à travers leur folie florale, distillent les graines de la peur et de la torpeur à chacune de leurs apparitions. Saisissant. Hilarant. Bouleversant. J’ai été conquis, et c’est peu dire, par le conte verdoyant de Tinseltown.

8,5/10

*Coup de Coeur*


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



2 Responses to Once Upon A Time In Hollywood : Hippies

  1. Anonyme says:

    Surtout que ces fameux hippies sont des membres de la Charles Manson Family qui ont vraiment tué Sharron Tate !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑