Narcos S04E07 : Cocaína

Don Neto

Don Neto

« Fais pas ton chien, je vais me retrouver à sec… » reproche un homme à son ami alors qu’ils sortent d’un match de boxe. « T’es gonflé ! » lui rétorque l’intéressé. « Avec tout ce que ton père te file ? ». « Bref ! Il le dominait depuis le 5e round ! ». « Arrête tes conneries ! Il avait aucune chance dès le départ ! ». Mais les deux compères n’ont pas le temps de poursuivre leur dispute —> Un type étant en train de pisser sur leur voiture. « Connard ! C’est ma caisse !!! ». S’ensuit une violente bagarre suivi d’un coup de feu tiré sur la mauvaise personne. L’ivrogne, quant à lui, s’enfuit. […] « Vous le reconnaissez ? » demande le médecin légiste. « Oui ». répond Don Neto, la voix brisé. « C’est mon fils ». […] Avant, il y a bien longtemps, Guadalajara était un paradis ! Les mariachis y ont vu le jour. La tequila, aussi. De quoi classer la ville dans le Top 5 du pays ! Si ce n’est la première… Puis tout est parti en vrille. Les crimes. Les drogues. La pauvreté. La corruption. « Il était temps de déménager » se dit avec soulagement Mika Camarena. De Guadalajara à San Diego. « Rejoins-nous vite, Kiki ».

Et le voilà, le début de la fin. D’homme intelligent minimisant les risques et prenant des décisions osées mais compréhensibles, Miguel enchaine les conneries. D’abord en refusant de respecter sa promesse des 20% avec Isabella. Ensuite en abandonnant sa femme, Maria, au Sinaloa alors qu’il l’a trompé à de multiples reprises + mis en cloque une de ses amantes (lol). La seule bonne chose qu’il fait intervient à la fin –> En finir une bonne fois pour toute avec Nava. Je me demande si le personnage correspond à ce qu’il était dans la vraie vie… Détestable du début à la fin. Et que dire de Rafael Quintero ? Poignarder à mort deux pauvre touristes parce que pris à tort pour des agents de la DEA… La cocaïne n’aura pas aidé. Une véritable boucherie qui nous montre combien ces gens-là, malgré leur réussite dans leurs domaines, sont avant tout de mauvaises personnes. Responsables des meurtres de moult innocents. Très souvent, les biopics articulés autour de gangsters nous dressent les portraits d’hommes charismatiques et/ou sympathiques avant de, petit à petit, en dévoiler les monstres. Il semblerait que ce soit le tour de Miguel, Don Neto et Rafael.

Don Neto

7,5/10

Publié le
Catégorisé comme Séries Étiqueté Narcos

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires