Mangas Amour Éternel

Published on décembre 3rd, 2019 | by Faël Isthar

0

Nanatsu no Taizai Tome 36 : Amour Éternel

Amour Éternel

Ainsi Ban a t-il renoncé à son immortalité en vue de ressusciter sa bien aimée. Un Amour Éternel qui dépasse la vie et la mort. « J’aimerais t’embarquer tout de suite afin qu’on parte sur les routes mais je dois d’abord… ». « Va sauver Meliodas et tes amis » répond à sa place Elaine. […] « De quel genre d’incantation s’agit-il ? » s’interroge Gowther alors que Maël projette un sort sur les corps sans vie de Derrierie et Oslo. « La prière de réincarnation… Et si jamais les aider à prendre un nouveau départ mérite un châtiment, je suis prêt à le recevoir ». Sur ce, il est temps de partir sauver Britannia. « Viens avec nous, Maël ». « Qui voudrait de moi ? J’ai tué de mes mains Sariel, Tarmiel et bon nombre de mes semblables ». « Moi… » intervient Elisabeth. « Non pas pour la victoire de l’un ou l’autre des deux camps mais pour apposer un point final à la Guerre Sainte ». « Hâtons-nous… » les presse King. « Je le sens, le temps presse ».

Amour Éternel

Amour Éternel

Décidément, Nanatsu no Taizai passe mieux en tome relié qu’en chapitre hebdomadaire. En particulier à ce moment où la linéarité commence à devenir la norme. Mais nous n’y sommes pas tout à fait. Même si on sent que Nakaba Suzuki a à coeur de répliquer un Amour Éternel pour Meliodas X Elisabeth. Quitte à rendre prévisible la suite des évènements. Heureusement que les dessins et la mise en page sont à la hauteur ! Entre King qui combat brillamment à distance avec Chastefiol, Maël qui retrouve sa Grâce Sunshine et s’en sert avec brio puis l’arrivée tant attendue de Ban, il y a de quoi faire. J’ai également apprécié le courage de Hawk-sama qui, en dépit de sa force (quasi) nulle, défie l’un des deux dieux de ce monde qu’est le Demon King. Wild serait fier !

Même après la mort, son Amour Éternel resplendit en Hawk. Il y a ceci-dit quelques déceptions. À commencer par ce Démon Originel (fusion de Cusack et Chandler) qui se fait one shot par Maël en une petite page. Alors qu’il ne cessait de prendre en puissance grâce à sa magie Crisis (chaque fois que sa vie est entamée, sa force augmente proportionnellement). J’aurais également vouloir voir davantage Ruedeciel. D’autant plus qu’il semble voué à mourir vu que Margaret n’est plus son réceptacle. Enfin, Escanor n’a pas pu faire grand chose dans cette dernière ligne droite et pour cause —> Son corps est arrivé à ses limites. D’un coté, nous le savions (c’est pour ça qu’il s’était exilé dans une taverne souterraine). De l’autre, ça fait mal de voir le personnage que nous pensions être le plus puissant protagoniste de Nanatsu no Taizai céder son leadership.

Amour Éternel

Amour Éternel

D’autant plus que Maël, malgré une certaine aura, est loin d’avoir la prestance du Lion de L’Orgueil ! Nakaba aurait dû au moins insister sur le fait qu’il ait vécu en tant qu’Estarossa. Mis à part une brève discussion entre Zeldris et lui, aucun élément ne pousse à constater une éventuelle dualité Démon X Ange. Maël est Maël. Estarossa n’est plus. Quant au Roi des Démons, on croirait avoir affaire à un Boss Final de JRPG bas de gamme. Méchant pour être méchant. Stérotypé au possible (« Je suis un Dieu ! ». « Je sème la mort et la terreur sur mon passage ! ». « Vous ne me vaincrez jamais, mwahaha !!! ». A t-il une histoire ? Une personnalité plus ou moins complexe ? Des aspérités ? Y a t-il eu un « Amour Éternel » entre lui et la Divinité Suprême ? Ou n’aspire t-il qu’à tout détruire sans réfléchir? Ce qui serait pathétique en termes de Character Building. Réponse au prochain tome !

7/10

*Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑