Mugen Ressha-hen 07 : La Flamme Des Dieux

Flamme Des Dieux

Depuis l’émergence de Muzan Kibutsuji et la naissance des Démons de Haut Rang, aucun Hashira n’est parvenu à en tuer ne serait-ce qu’un. L’inverse, en revanche, n’est pas réciproque. Bon nombre de Hashura ayant péri des mains de ces monstres à la force prodigieuse. « Et c’est ce qui se passera pour toi-aussi, Kyojuro !!! » rugit Akaza. « Ton corps se fatigue et moi, je reste rutilant comme jamais ! Pourquoi refuses-tu de devenir un démon ? Pourquoi es-tu déterminé à mourir vainement ?!! ». Mais dans l’esprit de Rengoku, la finalité du duel est toute autre. « Occire l’adversaire de bout en bout et préserver la Flamme des Dieux !!! ». […] « Non… » refuse d’y croire Tanjiro. « Il ne peut pas… Il ne peut p… ». Et pourtant, Rengoku est ensanglanté alors que son opposant, régénéré, ne souffre d’aucune blessure. « Un oeil gauche refermé, des côtes cassés et des organes internes défaillants… » récapitule Akaza. « Je te pose à nouveau la question, Kyojuro… Consens-tu à devenir un démon à mes cotés ? ».

Quel final ! Quelle réalisation magistrale ! Et quelle fin tragique pour un personnage épique au possible… Le Feu Des Dieux qu’il a infligé à Akaza était de toute beauté. Le brûlant presque complètement… Avec cette mini-saison, le Hashira de Feu devient enfin incontournable à mes yeux. Là où je l’avais plus ou moins occulté lors de la sortie du film. Ici, grâce à un rythme plus posé, j’ai saisi à quel point le mantra de Rengoku et sa volonté d’être fidèle aux dernières paroles de sa mère, était en passe d’incarner un nouveau cap pour la génération de Tanjiro.

Le fait que Akaza ait fini par fuir le combat, le soleil approchant et Rengoku refusant obstinément de le laisser partir, est une victoire symbolique pour l’humanité. « Nous vous combattons de nuit et alors que nos blessures ne se referment pas si aisément !!! » hurle Tanjiro. « Et pourtant, nous sommes là ! Nous ne nous fuyons pas comme vous ! Trouillards !!! ». Adieu, Hashira de Feu. Adieu, Kyojuro Rengoku « Ne pleurez pas ma mort car le temps ne connait pas le deuil. Au contraire, continuez à avancer pour devenir un jour les nouveaux Hashira ». La Flamme des Dieux ne s’éteindra jamais. Car elle se transmet de coeur en coeur.

Flamme Des Dieux

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires