Mugen Ressha-hen 04 : Le Lac Du Coeur

Le Lac

« Prends ton épée et coupe ». Voilà les mots que le père de Tanjiro, ou du moins la représentation qu’il s’en fait dans ses rêves, a prononcé. Dès lors, le jeune homme savait ce qui lui restait à faire. « Je vais me trancher la nuque et revenir à la réalité ! ». Aucune hésitation ! Aucun soubresaut !!! […] « Où ces enfants m’amènent-ils ? » s’interroge le démon alors qu’il continue d’explorer l’inconscient de Tanjiro. Soit une étendue infinie d’eau sur lequel règne un calme absolu. « Vous m’avez amené directement à son esprit alors que je cherche à le détruire ? Pourquoi ??? Pourquoi… ». Et c’est alors qu’il commençait à craquer sous le poids de la culpabilité que le lac s’effondra sous ses pieds. « Même à ce moment-là, l’un des enfants tenta de me sauver ». Mais il est déjà trop tard pour lui. « Non… Il y a encore quelque chose que je peux faire ».

Le Lac

Le lac du coeur est l’un des passages les plus réussis de l’arc Mugen en termes de visuel.  La clarté du bleu, la lumière des enfants, les émois du bourreau… Enfin ! L’esprit de nos quatre compères était trop revêche pour se faire ainsi détruire ! Quand bien même l’intervention de Nezuko et son sang de démon fut le coup de pouce salvateur. Et quelle perversité d’Enma… Prenant plaisir à susciter des cauchemars dans la psyché de ses victimes juste après leur avoir inoculé des rêves. Cela dans le seul but d’observer leurs visages plein d’effroi. Cette extase à même la souffrance d’autrui est un trait de caractère que l’on retrouve notamment chez les serial killers. Quand bien même Enma se délecte également de ses propres maux. Rappelons qu’il ne trouvait aucun inconvénient à se faire tuer des mains de Muzan. Allez, la suite ! Inosuke et Tanjiro ! Protégez les passagères et passagers du train avant que Rengoku-san ne prenne le relais !

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires