Ciné Mewtwo no Gyakushū

Published on février 7th, 2020 | by Faël Isthar

0

Mewtwo no Gyakushū : À La Recherche De Soi

Des siècles durant, l’humanité n’a eu de cesse de pourchasser Mew. Créature primitive à l’origine de l’existence de chacun des Pokémon foulant ce monde. Sans succès. Jusqu’à ce qu’un jour, une équipe de scientifiques ne tombe sur une stèle représentant le Pokémon Fabuleux. « Selon la légende… » indique celui qui semble être le meneur. « Mew serait capable de provoquer des inondations et de rendre fertiles ou infertiles des terres selon ses caprices ». Un Enfant-Dieu, en somme. Lequel semble disposé à offrir un présent riche d’importance à ses visiteurs. […] « Un sourcil fossilisé de Mew ?! » peine à y croire le Dr. Fuji. « Imaginez ce que nous allons pouvoir en faire ! Nos techniques de clone seraient en mesure de créer le Pokémon le plus puissant de l’univers !!! ». La vanité des hommes et leur désir de tout conquérir. « En route, messieurs ». […] « Où suis-je ? » s’interroge Mewtwo. « Et toi, qui es-tu ? ». C’est à cet instant, lorsque sa conscience cohabita l’espace de quelques secondes aux cotés de celles de Mew, que Mewtwo réalisa la beauté du monde. Et l’extrême bonheur qu’incombe la liberté de voler. « Si ce que j’ai ressenti est le bonheur, être enfermé ici représente t-il le malheur ? Et qui en est responsable ? Vous, humains, ou moi-même ? ». Ainsi débuta l’Odyssée d’un Pokémon à la recherche de soi. « Mewtwo no Gyakushū ».

Mewtwo no Gyakushū

Pas étonnant que Mewtwo soit considéré comme le Pokémon le plus complexe qui soit ! Sa quête de soi et ses inquiétudes légitimes quant au danger qu’incarne l’ambition humaine ont, dès le départ, défini un personnage hors-normes. Là où ses pairs ambitionnent de de vivre paisiblement en suivant leur instinct, Mewtwo s’interroge dès le départ sur le pourquoi du comment. Entouré de personnes qui ne le voient que comme leur propriété. « Ma vie doit-elle être conditionnée par les circonstances de ma naissance ? ». Ce volet philosophique (et sombre) de Pokémon ne fut plus abordé par la suite. Et pour cause —> Mewtwo no Gyakushū s’attira à l’époque l’opprobre de moult parents qui ne s’attendaient pas à voir un Pokémon tuer des humains. Et dire que la version occidentale avait été édulcorée à l’époque ! Bon nombre de dialogues violents et nihilistes prononcés par Mewtwo furent adoucis. Pire —> Le prologue sur son enfance fut interdit de diffusion. Or, celui-ci comporte des clés essentielles quant à la complexité de Mewtwo.

Pour la faire courte —> Quatre clones furent crées en même temps que Mewtwi. Bulbizarre, Salamèche, Carapuce et Amber. Soit une petite fille dont l’ADN provenait de celui de la fille du Dr. Fuji. Morte dans un accident. Par télépathie, Mewtwo, Amber et les autres apprirent à faire connaissance et tissèrent des liens. Malheureusement, personne ne survécut à l’exception de Mewtwo. « La vie est merveilleuse » furent les derniers mots d’Amber. Accablé par la tristesse et le désespoir, le Pokémon Génétique devint incontrôlable et l’équipe du Dr. Fuji le plongea dans un profond sommeil. Jusqu’à ce réveil brutal et cette quête obsessionnelle de la recherche de soi. Malgré une réalisation chancelante et un intérêt limité, ce reboot en images de synthèse a le mérite de dépoussiérer le récit passionnant de Mewtwo no Gyakushū. De l’amour à la douleur. De la douleur à l’incompréhension. De l’incompréhension à la haine. De la haine à la violence. Il aura fallu le refus se de battre de Pikachu et le sacrifice de Sacha, un humain, pour que Mewtwo réalise que ce ne sont pas les circonstances de la naissance qui nous définissent mais ce que l’on choisit de faire de ce don qu’est la vie. Quant à la scène finale, celle-ci se révèle toujours aussi poignante ! De quoi permettre à la nouvelle génération de graver en leur mémoire le périple de Mewtwo no Gyakushū. Comme ce fut notre cas il y a vingt ans de ça.

7/10

*Coup de Coeur*


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑