Société

Published on décembre 14th, 2012 | by Faël Isthar

0

Meurtre de Maria Santos Gorrostieta : l’ancienne maire de Mexico devenue héros nationale

Elle était admirée pour son courage et sa détermination à gouverner une ville, Mexico, gangrenée par les trafics de drogue et la main mise de puissants cartels. Elle aura essuyé deux attentats (son mari ayant succombé au premier), subissant au passage de lourdes cicatrices et un handicap physique : Maria Santos Gorrostieta, à l’âge de 36 ans, n’aura pas survécu au troisième.

“Tout mais épargnez ma fille” : c’est, selon les témoins sur place, les mots répétés en boucle par l’ancienne maire alors qu’elle se faisait capturer de force sur le trajet d’école de sa fille (12 novembre 2012). Son corps fut retrouvé quelques jours plus tard recouvert d’ecchymoses et de brûlures : depuis, toute la ville est en deuil. Mais c’est un deuil silencieux et craintif : il ne faut surtout pas se faire remarquer dans les rues en manifestant car elles sont actuellement contrôlées par les cartels. Leurs outils : le meurtre, la peur, la corruption. Tout cela sans que le voisin américain ne dise grand chose. Peut-être parce qu’il constitue leur plus gros client en termes de consommation de drogues.

Après il faut quand même souligner que les États-unis ne peuvent pas non plus débarquer dans un pays étranger et appliquer à leur bon vouloir le droit d’ingérence. Surtout que ça demande de regrouper pas mal de moyens militaires/politiques et qu’il faudrait ensuite donner à toutes ces différentes villes les moyens de sécuriser leurs quartiers. Non le meilleur moyen serait au choix : que les américains arrêtent d’acheter des drogues (tout le monde sait d’où elles proviennent) ou bien de les légaliser comme c’est déjà le cas au Colorado et dans l’État de Washington.

Oui je pense que c’est peut-être l’une des solutions : les cartels auraient moins d’assises financières et donc moins de contrôle sur les instances étatiques et immobilières (pots de vin et compagnie). Mais il est évident que cela ne suffirait pas et qu’il serait dangereux d’attendre un éventuel putsch des cartels sur le Mexique avant que les États-Unis n’interviennent. En espérant que la mort de Maria Santos ne réveille les consciences : pas de ceux qui habitent les quartiers de Mexico, car personne n’a envie de risquer sa vie et celle de ses familles mais la nôtre, nous qui sommes extérieurs à ce conflit et pouvons agir.

Tags: , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑