Love, Death & Robots S02E03 : Les Enfants Illégaux

Enfants Illégaux

« T’as les photos pour le procureur ? » demande l’inspecteur Briggs alors qu’il se fait scanner la rétine et qu’une dame se fait interroger par l’unité d’intervention. « Ils sont tous là » répond sa collègue. « Bien… Occupe-toi de la dame, je m’occupe des gosses ». « On ne fait rien de mal ! » plaide la mère à l’allure débraillée ». « On essaye juste de vivre !!! ». Et c’est après que les agents l’aient fait sortir que l’inspecteur leva son arme en direction des deux bambins qui n’avaient jamais vu la lumière du jour. « Désolé ». *Pan* *Pan* […] « Alors, la dernière affaire ? » s’interroge Alice, chanteuse soprano de son état, alors qu’elle s’empare des mains de son amant. « Des pondeurs désarmés, des enfants illégaux… » résume sinistrement Briggs. « Une affaire vite résolue ». Et peut-être est-ce pour le mieux. « Ne pas avoir d’enfants et vivre éternellement… » résume Alice. « Telle est l’utopie que nous avons choisi de mener ».

Imaginez un monde où l’immortalité serait à portée de main. Au point que le monde finirait par atteindre un seuil de surpopulation telle qu’une politique de suppression des enfants illégaux serait menée sans la moindre once d’humanité. Est-ce un scénario incongru ? Quand on sait que la médecine du génome, à travers notamment le CRISPR qui permet de supprimer les gènes déficients et d’en introduire de nouveaux, est en plein développement ? Un renouvellement cellulaire permettrait, à terme de « tuer la mort ». Ou du moins d’accroitre drastiquement l’espérance de vie moyenne. J’ai beaucoup apprécié cet épisode. Tant sur le point de vue technique que narratif.

Voir Briggs finir par réaliser à quel point il est devenu un monstre prouve que cette politique sinistre aux allures de « solution finale » est insensée. Tuer des enfants revient à tuer l’innocence même. Il n’y a pas pire crime que cela. En espérant que l’être humain, aussi cupide soit-il, n’en arrive jamais là. Mon épisode favori pour l’heure ! Et mon premier coup de coeur de la S02. Enfin une intrigue qui va jusqu’au bout de son propos plutôt que de se contenter d’en effleurer la surface. En espérant qu’il y ait d’autres récits du même acabit.

Enfants Illégaux

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires