Séries Andrès

Published on avril 14th, 2018 | by Faël Isthar

0

La Casa de Papel S02E09 : Ode à la Résistance

Andrès

« Arrêtez les machines et effacez les registres ! » ordonne Berlin. « Enlevez également les disques durs. On les emporte ». « On est presque au milliard ! » plaide Nairobi. « Encore 11 minutes !! ». Hm. Il semblerait que la belle n’ait pas bien saisi la contextualisation de cette demande. « Je sortirai d’ici avec un milliard et puis c’est tout ! ». « Et moi, je t’ordonne d’arrêter !!! ». « Tu sais à quoi tu me fais penser, Nairobi ? À une mère qui a laissé son bébé pour partir vendre des pilules. On lui a enlevé son bébé et voilà ! Sous mes ordres, ça n’arrivera pas !!! ». Il n’en fallait pas plus pour déclencher le courroux de l’intéressée. « Ariadna ne reste avec toi que pour l’argent ! Et quand tu seras sur ton lit de mort, elle te crachera dessus !! Pour l’avoir violé. Encore et encore !! Tu la dégoûtes, Andrès !!! Et tu me dégoûtes aussi ».

Andrès

Magnifique finale pour une S02 fulgurante et une superbe série. Certes, moult facilités scénaristiques sont présentes de part en part (notamment autour du timing) et l’amour façon telenovela s’imbrique comme il faut dans ce casse du siècle ! Mais tous ces défauts permettent en contrepartie d’assurer un rythme dantesque ! Et quelle construction des personnages ! Pour ma part, mis à part Oslo et Rio, je me suis attaché à tout le monde. Oui, même Tokyo ! Sa folie à fleur de peau l’aura emporté sur sa propension à foutre le bordel en semant des cadavres ci-et-là… Quant à Berlin, j’imagine qu’il ne pouvait rêver d’une meilleure façon de tirer sa révérence ! Une ode à la résistance sublimée par cette réorchestration épique de Bella Ciao ! Oui, Berlin savait qu’il était un enfoiré de première. Mais à l’ultime minute de sa vie, Andrès choisit de partir « dignement ». En sauvant les vies de ses camarades qui, quoiqu’on en dise, faisaient partie de sa famille.

Andrès

Andrès

Et, bon sang de bonsoir, j’étais sûr que Andrès et Sergio étaient frères !!! Voilà d’où vient leur lien si puissant ! Quel déchirement lorsque Sergio réalise qu’il ne verra plus jamais son grand frère… Au passage, Alvaro Morte aura réalisé une prestation magistrale ! Lui et une grande partie du casting ! Avec la palme d’or pour Pedro Alonso (Berlin). Évidemment. De fait, les ficelles scénaristiques ne m’auront gavé qu’une seule fois ! Lors de la S01. Aucune raison de m’attarder dessus, donc. Ceci-dit, si vous êtes du genre tatillon en termes de cohérence narrative, passez votre chemin ! La Casa de Papel a vocation à vous faire passer un voyage à 2000 à l’heure ! Avec un casting 5 Étoiles et des émotions, en veux-tu, en voilà ! Je comprends désormais l’engouement suscité. Tant l’intrigue parvient à mêler rythme endiablée, romances interdites et dramaturgie tragique. Una ola para La Casa de Papel, por favor !

Andrès

Andrès

8,5/10

*Coup de Coeur*

Andrès

Andrès

Andrès

S02 : 8/10
*Coup de Coeur*

Andrès

Andrès

Note Finale : 7,5/10

*Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration et YummyZ



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑