Japon : 13 Membres de la Secte Aum Condamnés à Mort

secte-aum-condamnation-mort-1-b

Les terroristes auront attendu plus de 20 ans dans les couloirs de la mort avant que la décision ne soit rendue. Ou du moins presque tous. Le dernier membre de la secte Aum Shinrikyō, Katsuya Takahashi, est arrêté en juin 2012 après 17 ans de cavale. C’était le 20 mars 1995 —> Nous sommes un lundi matin et cinq membres de la secte commettent un attentat chimique au gaz sarin dans le métro de Tokyo. Une seule goute peut tuer un adulte. À plusieurs stations, les plus fréquentées, des sacs de sarin percés à plusieurs endroits sont abandonnés à même le sol. La vapeur qui s’en dégage tue 12 personnes et en blesse grièvement plus d’une cinquantaine.

secte-aum-condamnation-mort-2

secte-aum-condamnation-mort-2-b

9 mois après cette tragédie, l’auteur japonais Haruki Murakami commence à recueillir les propos des victimes. La plupart en sont ressortis traumatisés. « Ce n’est pas seulement que je n’arrive plus à marcher dans le métro, je n’arrive pas à sortir dehors tout court », « Cette sensation. J’ai cru que j’allais vomir mes boyaux », « J’avais énormément de mal à respirer ». Même aujourd’hui, plus de 21 ans après, le trauma reste vif. À l’origine du dernier attentat commis sur le territoire japonais —> Shoko Asahara, le fondateur de Aum. À moitié aveugle, c’est lui qui embrigade les 12 membres à commettre l’irréparable. Avant 1995, de nombreuses tentatives d’attentats chimiques (notamment à l’anthrax et à l’ebola) avaient échoué. Plusieurs assassinats (anciens membres souhaitant quitter l’association, rivaux religieux, quiconque représentant une menace) seront imputés à la secte après 1995.

501 MATSUMOTO[BD].indd

Mais le plus étonnant, c’est le fait que l’on ne parle quasiment plus d’un autre attentat au gaz sarin ayant frappé la ville de Matsumoto le 28 juin 1994. 8 personnes sont tuées ce jour-là et plus de 200 citoyens en ressortent blessés. Un premier suspect, Yoshiyuki Kouna, est pointé du doigt à la fois par la police et les médias alors que sa femme se trouve pourtant dans les victimes. Ce n’est qu’après l’attentat de 1995 que les doutes sont levés et que la presse lui fait ses excuses officielles à Yoshiyuki. Quant à sa femme, celle-ci restera dans le coma plusieurs années avant de se réveiller. Elle ne regagnera jamais la capacité de parler ni de voir et finira par mourir en 2008. Mes pensées aux victimes, à leurs familles et à leurs proches.

secte-aum-condamnation-mort-3-c

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires